Spectacle – Avec Patrick Timsit, on peut rire de tout !

Patrick Timsit est l’un des humoristes et comédiens les plus appréciés des français. Son dernier spectacle, « On ne peut pas rire de tout », n’épargne personne pendant quatre-vingt-dix minutes durant lesquelles l’ironie et le rire se mélangent de manière subtile. Alexandreboero.com était sur place, au Silo à Marseille. 

 

Huit ans après son dernier one-man-show, Patrick Timsit est bel et bien de retour ! Très en forme, l’humoriste de 57 ans enchaîne les sketchs sans pause pendant une heure trente, mettant le public face à ses propres responsabilités. Le principe ? Dresser une liste de ce dont on peut rire… ou pas. De manière drôle et aiguisée, le comédien fait ressortir le plus mauvais de l’Homme, à travers de nombreuses situations et questions de la vie quotidienne.

Patrick Timsit, 15.10.2014.
Patrick Timsit, en tournée dans toute la France

Tout le monde se fait égratigner, mais on aime ça !

Patrick Timsit est souvent d’humeur taquine, on le sait. Arthur fait par exemple un peu figure de « joyeux compagnon » tout au long du spectacle. « Il n’arrivait pas à entrer au Luxembourg, sa voiture était trop grande » lâche l’humoriste devant un public hilare. Par moment, il se lance même dans une petite imitation très amusante de l’animateur, « Patrick Patrick Patrick« , qu’on a irrémédiablement envie de ressortir au bureau le lendemain matin devant la machine à café.

Les religions ne sont pas épargnées. Dans un contexte de tension où l’amalgame est facile, Patrick Timsit use de son expérience et parvient à faire mouche, ingénieux. Opération réussie. Les accents sont tout aussi malmenés. Les marseillais se font gentiment secouer. Quant à la capitale, le comédien a sa recette, « pour être sur d’être heureux à Paris, je fais la tronche ! Ça passe mieux. » Peut-on rire de tout ? « On peut rire des nains, c’est moitié prix » ne manque pas de cocher l’artiste sur sa liste. Les trisomiques, les handicapés, la liste s’allonge au fil des minutes… dans une malicieuse ironie qui fonctionne à tous les coups, et dont seuls les grands humoristes ont le secret. Nul doute que Patrick Timsit fait partie de ceux-là.




La salle du Silo à Marseille, quasi comble 15 minutes avant l'arrivée de Patrick Timsit
La salle -originale et atypique- du Silo à Marseille, quasi comble 15 minutes avant l’arrivée de Patrick Timsit

Des rebonds sur l’actualité

« Donald Trump Président ? Ce sont les mexicains qui vont monter un mur ! » s’exclame le héros du soir, qui n’aura pas manqué de faire un petit point d’actualité. Peut-on parler politique sans évoquer les élections présidentielles qui arrivent dans l’hexagone ? « Mais il faut absolument que François Hollande se représente… on arrête pas une fête à minuit !« . Quant à François Fillon, le sentiment est tout autre pour Patrick Timsit : « Quand j’le vois à la télé, elle repasse en noir et blanc. »  Amusements et rigolades garantis.

S’il faut retenir une chose, c’est que finalement, on peut rire de tout. L’humoriste cite d’ailleurs habilement le célèbre écrivain des Lumières, Pierre Augustin Caron de Beaumarchais : « Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer. » Alors oui, on préfère rire de tout avec Patrick, plutôt que de laisser la triste réalité du quotidien nous rattraper.





Patrick Timsit est en tournée dans toute la France, et sera prochainement à l’affiche de « Dalida », film dans lequel il interprète Bruno Coquatrix, ancien boss de l’Olympia.

Pour consulter les dates et lieux de celle-ci, CLIQUEZ ICI.

 

Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédits photo : Stéphane de Bourgies – Patrick Timsit

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *