Cyclisme (Paris-Nice) – Romain Bardet, ce grand seigneur…

Disqualifié par les commissaires du Paris-Nice pour s’être accroché à une voiture d’assistance après une chute, Romain Bardet s’est dignement excusé. 

 

Alors que son Paris-Nice s’est précipitemment terminé dimanche au terme de la première étape, Romain Bardet a présenté ses excuses le soir-même. Le Français de l’équipe AG2R La Mondiale, dauphin de Christopher Froome sur le Tour de France 2016, s’était accroché à une voiture d’assistance pour tenter de faire son retard, après avoir été victime d’une chute à 22 kilomètres de l’arrivée, située à Bois-d’Arcy. Les commissaires de course avaient décidé de l’exclure de la compétition.

Dans la soirée, le coureur a posté un message plein de sagesse sur les réseaux sociaux, reconnaissant pleinement son erreur :

« Nous avons commis une erreur fruit d’un manque de lucidité à un instant-clé de l’étape pris dans l’urgence liée à ma chute et aux circonstances d’une étape très animée.

J’en suis profondément désolé car rien ne justifie l’aide prolongée de la voiture d’assistance pour un dépannage. Cette pratique, trop souvent tacitement tolérée dans le peloton, trouve aujourd’hui des garde-fous nécessaires pour garantir la probité de notre sport.

Je m’excuse sincèrement auprès des organisateurs et du public. J’abordais Paris-Nice avec beaucoup d’envie et la conviction de pouvoir en être un acteur important.

D’autres échéances m’attendent dans les prochaines semaines où j’aurais à cœur de pratiquer mon sport tel que je l’aime. »

Ces excuses ont sensiblement touché celles et ceux qui suivent le champion, grand seigneur dans chacune de ses phrases. Les internautes ont tous repris en coeur le célèbre proverbe qui dit que « faute avouée est à moitiée pardonnée ».




Touché par les nombreuses marques d’affection qu’il a pu recevoir, Romain Bardet a tenu à remercier tous ses soutiens dans un tweet posté lundi après-midi :




Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Twitter @ParisNice


Publié le 6 mars 2017 à 21h00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *