L’Apéro’ Sports #22 de Roro Pommier – Ce que vous avez loupé de l’actualité sportive !

Vous sortez prendre l’apéro avec des amis, mais vous n’avez pas suivi l’actualité sportive de la journée ! Nous avons pensé à vous ! Voici un petit résumé de la journée pour briller dans les discussions. À lire entre deux pintes à 5 euros de l’Happy Hour, une poignée de cacahuètes et trois tranches de saucisson.

 

Alors que chaque décennie retrouve une seconde jeunesse avec le phénomène Vintage qui touche tous les secteurs du quotidien que ce soit la décoration, les vêtements, la musique… C’est au tour du sport d’entrer dans une faille spatio-temporelle, le propulsant en plein coeur des années 1990 en cette mystique journée du 25 mars 2017.

Tennis. Le week-end dernier, Federer (35 ans) offrait à Indian Wells son 90ème titre personnel ainsi qu’un gros bloc de cristal qui devrait prendre la poussière à côté des autres immondices accumulées au cours d’une carrière débuté lors de la délicieuse année 1998. Celle qui vit la France se hissait sur le toit du monde, et Didier Deschamps pousser des gueulantes sur Guivarc’h tout en priant pour ne pas voir ses dents de lait se faire la malle. Lolo Blanc, de son côté, s’acoquinait avec le crâne luisant d’un Fabien Barthez qui ne se doutait pas qu’il se ferait défoncer, presque 20 ans plus tard, par un Nanard Lama aigri d’être resté sur le banc. Le peuple français s’unifiait sur le tube de Gloria Gaynor, I Will Survive. Sinon, côté bleu, toujours pas de victoire sur un tournoi loin de l’hexagone, mais Mister Bueno est papa. On a l’actualité que l’on mérite.

Cyclisme. À ce petit jeu, du retour vers le futur, la petite reine n’est pas en reste. Puisque Valverde, 36 ans, vient de décrocher sa deuxième victoire d’étape sur le Tour de Catalogne, accentuant son avance au classement général sur le duo Froome – Contador. Celui qui a fréquenté en 1999, la section amateur de la défunte Banesto. L’équipe des surchargés Mihguel Indurain and co, accueillit la petite tête brune qui se déhanchait alors sur le tube planétaire d’Enrique Iglesias, Bailamos. La planète prit ce ras de marée de plein fouet en même temps que la stupéfiante victoire, sur le Tour de France, d’un Américain ayant une testicule plus courte que l’autre. Il y a une justice divine, les sept sacres de l’inconnu texan lui seront enlevé pour dopage alors que dans le même temps la longévité artistique du « fils de » n’aura pas était du même acabit que celle d’’Alejandro qui lui continue de tout gagner dans sa péninscule. Aux dernières nouvelles, Enrique continue de s’époumoner dans les médias du monde entier pour parler de son unique fond de commerce à savoir son micro-pénis. Pendant ce temps Lance Armstrong essaye de faire oublier, au fisc US ses piqûres aux testicules.




Foot. Pendant ce temps, Jean Louis Buffon a fêté son 1000 ème match professionnels lors du match Italie-Albanie se jouant hier soir. Celui qui a débuté en 1995 à Parme, dans une décennie où l’équipe d’Emilie Romagne pesait en Europe ( 2 coupes UEFA en 1995 et 1999) et titillait la grande Juve. Actuellement en Serie C (3ème division), l’autre ville du fromage, était alors emmené par des top playersque se soit Crespo, Veron, Thuram ou Cannavaro. À cette époque l’Italie avait la hype en France, puisque Zucchero éclatait tout sur son passage, avec Il volo. Malheureusement pour la botte, Parma et Zucchero ont vécu le même combat. Allant de flop en flop les deux stars transalpines n’auront pas supporté le star-système et retrouvé un anonymat tout relatif.

F1. Sport emblématique des années 1990, la formule 1 peine à retrouver de sa splendeur. Et pourtant, une énième saison s’élance d’Australie ce week-end. Les pilotes charismatiques et batailles acharnées ont laissé placé à des sportifs sans reliefs noyés sous les millions d’une compétition sans visibilité ni coup d’éclat. Il est loin le temps où Jean Alesi passait le plus clair de son temps dans les graviers des circuits à travers le monde alors que Schumacher trustait la première place du podium. Deutsche qualitat ! Et si Grosjean nous faisait une Alesi, à nous en claquer une… Avant le retour du Grand Prix de France au Castellet en 2018 se serait une bonne idée. En espérant que « dieu m’a donné la foi… j’ai dans le coeur, cette force qui guide mes pas ». L’année 1995 fut celle du sacre d’Ophélie Winter et du protégé de Jean Todd (Alesi). Qui seront les stars de 2017 ?




Foot. Sans doute la nouvelle pépite de l’Équipe de France qui lira cet article comme un cours d’histoire. Kylian Mbappé devrait fêter sa première sélection en A ce week-end contre l’ogre Luxembourgeois dont la capacité de son équipe nationale à manier le ballon est disproportionnelle avec la capacité de ses banquiers à cacher l’argent des grandes sociétés. Tout va très vite avec le néo bleu. Celui qui n’a pas vu le sacre de son sélectionneur, puisque son premier cri fut poussé le 20 décembre 1998), jouera son premier match sous le maillot des bleus avant d’encadrer le diplôme du bac. En espérant que la pression médiatique s’abattant violemment sur le nouveau Thierry Henry, ne lui fera pas perdre sa tête, pour maintenir le cap, il pourra demander à DD une vieille cassette tournant dans son autoradio Alpine, sur laquelle il est griffonné « I Will Survive »…

Sinon on aurait pu vous parler des éliminatoires de la coupe du monde 2018, ou du tournoi de Tennis de Miami mais je crois que tout le monde s’en fout surtout les français. Par contre, on ne s’en fout pas de la gratuité de FM17, juste ce week-end, sur Steam ! On vire la petite amie, on appelle les potes, on vide le frigo et on le remplit de bières. Un bon déo, et c’est parti pour 48h de Football Manager !








Romain POMMIER (Twitter : @Focus_Malus – La Rubrique « Apéro-Sports »)

Crédits photo : Twitter @gloriagaynor


Publié le 25 mars 2017 à 08h55

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *