L’Apéro’ Sports #23 de Roro Pommier – Ce que vous avez loupé de l’actualité sportive !

Vous sortez prendre l’apéro avec des amis, mais vous n’avez pas suivi l’actualité sportive de la journée ! Nous avons pensé à vous ! Voici un petit résumé de la journée pour briller dans les discussions. À lire entre deux pintes à 5 euros de l’Happy Hour, une poignée de cacahuètes et trois tranches de saucisson.

 

En ce week-end de disette au niveau de l’actualité sportive un rien fait notre bonheur.

Foot. Et même un tournoi perdu au fin fond de la Bretagne dans des stades de division d’honneur, avec aux bords du terrain la fumée des saucisses cuisant sur les grilles du barbecue, revêt une importance primordiale dans le fil actu de tous journaux sportifs. C’est dire l’état de désœuvrement des journalistes hexagonaux. Cette semaine dans les quatre coins de la région de Manau se déroule une nouvelle compétition inédite nommée « le tournoi des 4 nations ». Sans doute en rapport avec la coupe d’Europe rugbystique. Après avoir battu le Sénégal lors du match inaugural, les petits bleus coachés par le sosie de Nicolas Canteloup n’auront pas réussi à rééditer leur bonne performance malgré les présences des pépites marseillaise d’un côté avec M. Lopez et celle couvée par Dieupraz A. Lafont. Après une entame délicate, les hommes de Batelli vont se ressaisir mais buter sur un excellent gardien anglais (et oui, ils sont bons jusqu’à 20 ans avant de disparaître de la circulation et jouer en 3ème division). De mauvais choix en passe approximative, sans oublier les couvertures maladroites, les bleuets vont petit à petit se faire bouffer au milieu puis encaisser un but sans réussir à revenir. Aucun enseignement à tirer de ce match si ce n’est que Saint-Maximin va devoir apprendre à lever la tête dans ses sprints s’il ne veut pas devenir le nouvel Habib Bamogo. Sans préparation et malgré les noms, ce n’est pas bien joli à regarder une sélection nationale ce qui explique surement le peu d’enthousiasme des taiseux bretons.

Nous avons eu le texto de Carine Galli «  Nous mais vous vous foutez pas trop de moi, une chambre avec Régis le cameraman dans le Formule 1 de Saint Brieuc !! Je bosse à l’Equipe pas au Télégramme de Brest ! »



Pendant ce temps, alors que la citée Phocéenne est balayée par un inédit épisode venteux et humide digne de l’ouest de la France. La ville de Zidane s’est réveillée ce matin avec un plan drague du futur nouvel équipementier de l’Olympique de Marseille. Dans des lieux stratégiques de Marseille, des affiches étaient déployées et collées à la gloire du partenariat qui devrait unir la firme allemande Puma (créé par le frère du créateur d’Adidas) au projet « OM champions project ». Bon maintenant que tout le monde est au courant, l’union devrait bientôt être célébrée à la mairie de Marseille sous le giron de M. Gaudin sans qui rien ne se fait dans la ville.

Il serait mieux pour l’OM Champions project d’accueillir le nouveau Maradona que l’ancien idole ! Quoique serait il plus mauvais que Clinton N’jié ou Bouna Sarr ?

Alors que les petits bleus ont perdu contre une véritable équipe de foot dans un tournoi de village, les grands sont allés en excursion organisée par l’UEFA avec pour thème « le placer son argent c’est bien, le caher c’est mieux ». Dans un stade digne de la finale du tournoi « 4 nations », l’équipe de France aura galéré sur l’ensemble du match, et même souffert. Après l’ouverture du score d’un Giroud autant contesté que contestable, les Luxembourgeois vont revenir au score suite à un penalty transformé par Joachim. Par esprit de compensation propre aux petites compétitions, le jeune arbitre va siffler un péno pour les bleus. La frappe tout en puissance passa à un poil de nez des gants du gardien local, instituteur dans la vie civile. La France aura galéré à l’image des pupilles de la nation, de mauvais choix en exploits personnels terminant inerxorablement emplafonnés dans les jambes d’un Luxembourgeois. La défense française n’était pas en reste dans ce match d’une rare médiocrité. La charnière Umtiti/ Koscielny faisant office de palette de jus d’orange le jour de soldes dans un magasin Carrefour. En résumé, les attaquants luxembourgeois passaient de tous les côtés et ne trouvaient aucune interposition. Inquiétant à l’aube d’affronter l’Espagne ? Il ne faut pas prêter attention à un tel match, où les joueurs avaient dans la tête les images de Picsou plongeant dans une piscine d’argent, en voyant leurs contrats signés dans le paradis fiscal.




On se fout de la gueule du stade Josy Barthel, mais ça ne dérange personne qu’au Parc des Princes il y ait une piste à 27 couloirs entre le but et le kop ?

A retenir : les mauvais choix de B. Mendy malgré son centre caviar pour la tête du double buteur Giroud, et les deux passes décisives de D. Sidibé. Puis la première sélection du deuxième « nouveau Thierry Henry » après A. Martial, Kylian Mbappé. La nouvelle pépite à plus de 100 millions de l’EDF n’aura attendu que 30 secondes pour foutre le bordel dans la défense Luxembrougeoise, sans trop rien faire par la suite. Voilà, voilà.

La légende est en marche…

Tennis. Alors que Marseille déborde d’amour, la lune de miel se passe mal voire même très mal entre le contingent français et le tournoi de Miami. Bon nombre de tennismen hexagonaux ont réussi à se faire sortir au premier la nuit dernière. Sans doute pour profiter de la côte floridienne comme leurs alter égo footeux. Exit les Pouille, Simon, Robert, Garcia, Mladenovic… De cette hécatombe, quelques têtes sortent d’une eau en pleine tempête. J. Chardy qui s’offre le luxe de sortir M. Cilic (N°9 mondial) mais qui devrait dégager au prochain tour après cet exploit, et le rebelle français B. Paire qui jusqu’alors enchaînait les défaites comme sa femme les Zéniths dans sa tournée. Bien a pris l’ATP d’annulé la vente de l’Open de Moselle en Asie. Ainsi le tournoi de Metz devrait accueillir la traditionnelle manche de Coupe de France après Montpellier, Nice et Marseille. Nous voilà rassurés, un français gagnera un beau saladier ou plat en inox cette année.

Pas de doute, rien à voir avec le tournoi des 4 nations à Ploufragran…



Sinon on aurait pu vous parler de la journée de Top 14 de ruby ou des éliminatoires de coupe du monde à travers un magnifique Andorre-Iles Féroé (0-0) mais je crois réellement que tout le monde s’en fout !




Romain POMMIER (Twitter : @Focus_Malus – La Rubrique « Apéro-Sports »)

Crédits photo : Twitter @DailyMarseille


Publié le 26 mars 2017 à 08h20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *