Tennis – Lucas (dé)Pouille Thiem et s’offre son premier titre !

A 22 ans, le français Lucas Pouille remporte son premier titre sur le circuit ATP, à Metz (Crédit photo : Twitter @MoselleOpen / ATP)
A 22 ans, le français Lucas Pouille remporte son premier titre sur le circuit ATP, à Metz (Crédit photo : Twitter @MoselleOpen / ATP)

Lucas Pouille a remporté, son premier titre sur le circuit ATP, dimanche à Metz. A 22 ans, le français conclut en beauté le Moselle Open en dominant en finale et en deux sets l’autrichien Dominic Thiem, dixième mondial.

Cette fois, on va pouvoir le dire, qu’il est dans la cour des grands ? Lucas Pouille a remporté son premier trophée sur le circuit ATP de la plus belle des manières. Avec le talent et le panache. En battant la tête de série numéro une en finale Dominic Thiem, en deux manches, 7-6(5) 6-2, le nordiste envoie un message : il faudra compter sur lui dans l’avenir.

« La Pouille » n’a pas eu peur de « Dominator »

Le premier set est déjà à l’avantage du français. Plus conquérant, plus efficace dans tous les compartiments du jeu ou presque, il se fait embarquer malgré tout dans un tie-break qui aurait pu lui donner des sueurs froides. Mais il en faut plus pour déstabiliser la nouvelle coqueluche du tennis français, qui remporte ce tie-break 7-5, sans jamais avoir cédé sur sa mise en jeu.

Le deuxième acte est à sens unique. Lucas Pouille breake rapidement Dominic Thiem, qui ne se sera pas procuré la moindre balle de break dans cette manche, preuve du total contrôle et de la totale maîtrise de « La Pouille ». L’autrichien est dépassé. Il semble même résigné en fin de rencontre. Le récent demi-finaliste de l’US Open s’offre un premier titre mérité, chez lui, en France, pas si loin de ses terres natales du Nord où il est né.

Transformé au deuxième essai

Finaliste pour la première fois à l’ATP en avril 2016 à Bucarest, Lucas Pouille n’aura pas tardé à se rattraper. Il lui aura fallu cinq petits mois. Dès sa deuxième finale il décroche, à Metz, son premier succès. Un trophée qui vient récompenser une saison remarquable du jeune français qui, de semaine en semaine, voit l’horizon du top 10 se rapprocher.

Cette semaine, « La Pouille » se sera offert les têtes de série une (Dominic Thiem, 10ème joueur mondial) et deux (David Goffin, 14ème mondial) du tournoi. A chaque fois en deux sets. Mais surtout, il aura fait preuve encore une fois de belles ressources mentales. Sur ses trois derniers matchs, Pouille aura disputé trois jeux décisifs. Il les a tous remportés. Celui qui va flirter avec le top 15 mondial semble avoir pris la mesure de son talent… et de ses adversaires.

Le français quitte la Moselle des étoiles plein les yeux, un trophée et quelques sous en poche, mais aussi et surtout avec une certitude : que le futur s’annonce radieux.

Alexandre BOERO