Au coeur de « Ma famille t’adore déjà », de et avec Jérôme Commandeur, le 9 novembre au cinéma

Vendredi avait lieu, au cinéma Le Prado à Marseille, l’avant-première du tout premier film en tant que réalisateur de Jérôme Commandeur, dont vous pourrez retrouver l’interview exclusive vidéo très bientôt. Le néo-réal était assisté de l’acteur Arthur Dupont, personnage principal de cette comédie familiale. 

 

L’équation de départ : une île magnifique, trois couples, un voilier, une babysitter, une demande de mariage. Le résultat donne un week-end cauchemardesque. Et une multitude de situations pour le moins drôles.

Un bonheur transformé en cauchemar

Et pourtant tout semblait parfait pour le jeune couple joué par les prometteurs Arthur Dupont et Deborah François. Julien, trentenaire un peu rêveur, galère à développer sa boîte de création d’applications pour téléphone mobile. Selon Arthur Dupont, Julien est « un personnage très contemporain. Il croit en ce qu’il fait, c’est un Géo Trouvetou moderne. Qui va devenir spectateur d’une famille de fous furieux ». Eva, sa compagne, est une journaliste remisant ses rêves de grands titres pour officier dans un journal gratuit. Un couple plus bohème que Bobo. Mais lorsque Julien demande Eva en mariage, il ne se doute pas que cet instant de bonheur va transformer leur vie en cauchemar.

Il décide alors de rencontrer pour la première fois les parents d’Eva. Le couple de retraités, composé par les acteurs mythique du Splendid Thierry Lhermite et Marie Anne Chazel, a élu domicile sur L’île de Ré. Ses marais salants, ses phares, les vélos et bien sur ses pulls bleus posés en toute légèreté sur les épaules. C’est dans ce cadre idyllique de réussite et de perfection que les «Périnée» vont faire vivre un enfer aux jeunes tourtereaux. Thierry Lhermitte campe ici un beau-père acariâtre et sans filtre. Marie-Anne Chazel une belle mère (trop) parfaite qui trouve un catalyseur dans les flûtes de champagne.




« Jouer les enfoirés, c’est extraordinaire »

La belle famille ne serait pas complète sans le beau-frère. Jérôme Commandeur joue ici « un connard. Même si à la base je devais faire le rôle d’Arthur Dupont… on m’a vite fait comprendre que je n’avais pas le physique du héros. Mais jouer les enfoirés, c’est extraordinaire ». Il est ici en couple avec Corinne, interprétée par l’excellente Valérie Karsenti, effacée et dépressive mais terriblement drôle.

On a tous été dans la situation de Julien, qui est la découverte de sa Belle famille. Un moment délicat qui peut vite tourner en panique générale. Et bien sûr, cela ne va pas se passer comme il l’imaginait. Ce film, qui pourrait ressembler à un Mon beau-père, mes parents et moi à la française, ne se limite pas à une succession de blagues. Il développe aussi le thème du couple dans son sens large en montrant aussi les différentes phases d’une relation au travers de 6 personnages hauts en couleurs. Les gags loufoques et situations cocasses s’enchaînent avec plus ou moins de réussite dans cette légère comédie française.

Romain POMMIER

Découvrez un des trailers du film :

Crédit photo : Arthur Dupont & Jérôme Commandeur – Cinéma Le Prado – Pathé / Romain Pommier – Twitter @Focus_Malus


Retrouvez l’interview vidéo de Jérôme Commandeur,

en exclusivité sur alexandreboero.com.