Débrief “Elysée 2017, Le grand débat” – Round 2 : L’Europe (3/7)

Après le premier débat de la présidentielle 2017, qui avait vu Mélenchon rencontrer un succès d’estime par l’ensemble de la presse nationale. Hier soir avait lieu un moment historique avec pour la première fois un débat rassemblant l’ensemble des candidats. Petits comme grands, favoris comme outsiders étaient réunis sur BFMTV et CNews afin d’exposer leurs idées, retour sur 4h30 d’échanges.

 

C’est dans un décor sobre que prit part le débat télévisuel de premier tour. Onze pupitres blanc dirigés vers le bureau blanc des juges du temps, 400 spectateurs répartis sur des chaises disposées en amphithéâtre. Malgré la présence de quelques gladiateurs préparés aux joutes verbales et quelques outsiders aux dents longues, aucune gouttelette de sang ne fut déversée sur le sol laqué. Mais ce fut par moment un combat de boxe sans toutefois constater de réel K.O. technique ou physique.

Dupont-Aignan « Dans le cadre des traités actuels il est impossible de créer de l’emploi en France. On doit changer de cadre. Pourquoi ce qui est possible pour le cinéma français ne l’est pas pour le reste ? On a besoin d’une Europe confédérale. »

Macron « J’ai l’Europe au coeur, mais de façon non naïve. Madame Le Pen dit on va tout supprimer et faire du protectionniste, parfait. Mais notre agriculture exporte dans les pays européens, comment vont-ils faire comprendre aux autres pays ? Il faut demander à l’Allemagne de réformer la directive des travailleurs détachés, mais aussi au niveau de l’agriculture pour protéger nos emplois. »

Arthaud : « Le discours sur l’Europe est de la diversion. Ce n’est pas l’Europe qui pousse les grands groupes à écraser les petites entreprises juste pour distribuer toujours plus de dividendes. Alors que chacun attaque l’Europe personne ne défend les ouvriers ou les employés. Le problème n’est pas le travailleur détaché mais le patronat. »


Mélenchon « L’Europe a établit une durée maximale à 48h de travail chaque semaine. L’harmonisation sociale est interdite par l’Europe, on ne peut donc pas décider que le taux de cotisation soit le même partout. »

Le Pen « La Suisse à des droits de douanes agricoles de 55 % et la Corée du Sud 41 %, ils vont nettement mieux que nous. Il faut aller parler à nos agriculteurs M. Macron. Sans un protectionniste intelligent nos emplois vont disparaître, un documentaire faisait parler un dirigeant d’entreprises suisse qui disait « sans le protectionnisme nous serions mort ». On ouvre des musées dans bons nombres de secteurs mais plus d’usines, voilà ma bataille, rouvrir des usines. »


Poutou « Ça fait des décennies qu’on doit réduire les charges sociales, mais en les baissant, on attaque le salaire et la sécurité sociale. Le protectionniste est une idée dangereuse, car on pense ainsi que nos frontières nous protègent. On veut abroger les traités européens qui mettent en place l’austérité. Il faut une banque publique pour combattre la fraude fiscale. »

Fillon « C’est mon gouvernement qui est entré au capital de NTX pour ne pas voir notre savoir-faire partir. Le dollar domine les échanges internationaux, la Chine et l’Asie dominent le monde. On a donc besoin d’Europe. L’Euro doit devenir une monnaie internationale, il faut mettre en place un calendrier d’harmonisation fiscale (entreprise et foyer). L’Europe doit avoir des frontières défendues, et avoir une stratégie sur la croissance numérique qui est le levier du monde. »

Hamon (en direction de Mme Le Pen ) « Que se passe-t-il pour les agriculteurs, pour l’inflation, si on sort de l’Europe ? Je veux bien qu’on montre les muscles, mais c’est quoi le plan B, le plan C ? Si on sort de l’Europe, c’est la compétition à tout va. »




Pour tout savoir de ce débat, alexandreboero.com vous propose un grand débrief exceptionnel, thème par thème, d’une soirée qui fera date,

Sur notre page spéciale tout au long de ce mercredi 5 avril : 

alexandreboero.com/category/medias/dossiers (lien cliquable)








Romain POMMIER (Twitter : @Focus_Malus – La Rubrique « Apéro-Sports »)

Crédit photo : Twitter @BFMTV


Publié le 5 avril 2017 à 13h08

 

 

Laisser un commentaire