[Exclu] OM, PSG, Bielsa… Pierre Ménès se livre sans détour ni langue de bois

OM, PSG, Bielsa, Benzema, les Bleus, Pierre Ménès n’a écarté aucun sujet chaud. Découvrez la première partie de notre interview exclusive du journaliste.




Depuis plusieurs mois, Pierre Ménès a retrouvé la flamme. Plus actif que jamais, le journaliste a gentiment accepté de répondre au Site Médias & Sports alexandreboero.com, pour fêter le million de visites de ce dernier, à peine un an après sa mise en ligne. Sans langue de bois et avec honnêteté, le Parisien de 54 ans n’a esquivé aucune question. Dans la première partie de cette interview exclusive, consacrée au sport, “Pierrot” a évoqué :

  • Le match Strasbourg / OM, la situation du club olympien et les premiers pas de Mitroglou en Ligue 1,
  • Le PSG et Kylian Mbappé,
  • L’Equipe de France, Didier Deschamps et Karim Benzema,
  • Marcelo Bielsa et le début de saison délicat du LOSC,
  • Le Ballon d’or,
  • Le Clasico OM / PSG,
  • Et le tennis, avec la saison remarquable de Roger Federer, et l’entrée de Caroline Garcia dans le top 10 WTA.

La seconde partie de cet entretien portera, elle, sur les médias et notamment son rôle de chroniqueur de Touche pas à mon poste!.

< Interview >

Pierre, merci de répondre à nos questions. Hier soir (dimanche 15 octobre 2017), le Canal Football Club a encore bien fonctionné sur Canal+, suivi par 1 357 000 téléspectateurs, soit 5,6 % du public…

Ah bein voilà, écoute, très bien (ndlr : nous venions de l’apprendre à Pierre). C’est une bonne nouvelle parce que tu as Emmanuel Macron qui fait 9,5 millions en même temps, on a un Strasbourg / Marseille qui n’est pas forcément l’affiche la plus alléchante de l’année, même si à l’arrivée ça a été un super match… Donc ce score, c’est très très bien, oui.

Avant tout Pierre, je voudrais te demander… Bientôt, cela fera un an que tu as reçu une double greffe. Alors comment tu te sens ? 

Ça va, ça va. Ecoute, je continue mes contrôles, et puis voilà. Je ne me plains pas toujours des petites difficultés à monter les escaliers parce que, bein quatre mois sans marcher, ou couché, ou en fauteuil roulant, forcément tu perds tous tes muscles et tu as du mal à récupérer.

Les débuts de Mitroglou à l’OM ? “Je l’ai trouvé assez correct”

Sur ce tirage de maillot entre Bakary Koné et Konstantinos Mitroglou… tu étais assez remonté dans le CFC dimanche soir :

C’est vrai qu’il est un peu ceinturé par Koné au début de l’action. Maintenant, je pense qu’il y a une échelle de gravité au niveau des fautes. Je pense que Koné l’entoure avec ses bras, mais je n’ai pas l’impression qu’il le ceinture ; alors que le tirage de maillot de Mitroglou est un peu énorme. C’est sur que si l’arbitre le voit, il refuse le but.



Qu’as-tu pensé des débuts de Mitroglou sous le maillot de l’OM justement ?

Je l’ai trouvé assez correct. Il fait une bonne passe sur le premier but. Il a du flair pour marquer le troisième. C’est correct.

Il fait quand même un loupé incroyable, où il prend le temps de contrôler dans la surface alors qu’il aurait pu tenter la frappe directe…

Tu sais, marquer les buts, c’est ce qu’il y a de plus dur dans le foot. Regarde Kylian Mbappé qui a loupé trois occasions à Dijon.

Tu as été déçu par la prestation de Mbappé de ce week-end ? 

Non, pas déçu, mais c’est mon rôle de le souligner, parce que quand c’est Cavani qui rate trois occasions je le fracasse, donc il n’y a pas de raison que parce que c’est Kylian Mbappé, que c’est le futur grand joueur de l’Equipe de France, un gamin que j’aime bien, que je ne le signale pas. Sur les trois occasions qu’il a à Dijon, il doit au moins marquer deux buts.

Il faut “protéger” Kylian Mbappé

Est-ce que tu penses que Kylian Mbappé justement aura les épaules pour tenir toute la saison, et jusqu’au Mondial, sans céder à la pression ? Lui qui est plongé dans une atmosphère incroyable, avec la surexposition médiatique, l’argent, les enjeux et la pression, peut-il digérer tout ça ? 

Bein écoute… Il le digère plutôt pas mal tout ça. Il aurait pu avoir de plus grosses difficultés pour s’intégrer au PSG. Il a déjà fait de très grands matchs avec Paris, notamment le plus important, contre le Bayern, où il a été le meilleur joueur sur le terrain. Il faut admettre le fait que ce gamin est épatant. Maintenant, il faut peut-être aussi le protéger, et ne pas le remettre en cause stupidement comme le fait France Football aujourd’hui où ça y est, il rate deux matchs et ils parlent déjà de mauvaise passe. Le journalisme d’aujourd’hui, c’est tout pour le buzz, c’est un petit peu fatiguant.

Pierre Ménès, fan du RC Strasbourg Alsace (Twitter @PierreMenes)

Revenons sur le club de Strasbourg un instant… qui te tient à cœur, épatant ce dimanche contre l’OM, et qui tend à confirmer un petit peu ce qu’il avait montré contre le LOSC de Bielsa en début de saison (victoire 3-0). Est-ce que tu es optimiste pour la suite de la saison du RCSA ? 

Optimiste, non, parce qu’à mon avis ça va être dur de se maintenir. Le problème de Strasbourg, c’est qu’il leur manque au minimum 2 points, c’est-à-dire la défaite contre Amiens à la Meinau (0-1, le 9 septembre 2017), et celle contre Nantes (1-2, le 24 septembre), où ils ont pourtant dominé, et puis le match à Guingamp qu’ils perdent 2-0 (le 27 août) alors qu’ils tapent trois fois le poteau. Ils mériteraient d’être dans une situation un peu plus enviable. Là, il y a un calendrier difficile, avec Nice, Saint-Etienne et Angers. Mais il ne faut pas oublier que cette équipe était en National il y a deux ans.

“Bielsa est une erreur de casting”

Concernant Marcelo Bielsa, ça paraît difficile de prédire l’avenir du LOSC. Où tu vois les Dogues en fin de saison, au regard du jeu produit, ou du fait qu’ils prennent un rouge par match ? 

Ecoute, je pense qu’avec une équipe si jeune et si inexpérimentée, Bielsa est une erreur de casting. Il a des idées extrêmement précises dans le foot, des exigences tactiques et techniques très compliquées, et je pense que l’effectif du LOSC n’a pas le niveau pour apprécier la méthode Bielsa. Et comme il ne changera pas de méthode…




Tu le vois terminer la saison sur le banc lillois ? 

Oh oui.

Du côté de l’OM, Rolando… est-ce que son précédent match réussi remonte au siècle précédent, parce que ça devient vraiment compliqué pour l’OM au niveau défensif. 

Oui, enfin celui qui est vraiment très très mauvais hier (ndlr : dimanche 15 octobre, à Strasbourg), c’est Adil Rami. Il aura été plus mauvais que Rolando, ce qui est une performance. C’est sur que cette défense marseillaise, c’est très compliqué… pourtant ils ont pris quatre nouveaux joueurs sur cinq, avec Mandanda, Rami, Abdennour qui va jouer certainement le prochain match, et Amavi. Mais ils prennent 3 buts contre Rennes, 2 à Nice, 3 contre Strasbourg. C’est un vrai problème.

L’addition risque d’être salée lors du Clasico face au PSG ?

Oui, alors on peut penser que Marseille sera dans la situation de Strasbourg et qu’ils vont peut-être tout donner dans ce match pour poser des problèmes au PSG. Maintenant, si Marseille essaie de mettre Paris en difficulté, et d’attaquer, ils vont laisser des espaces.

Tu penses donc que l’OM doit jouer en étant replié et tenter de jouer le contre ? 

Mais est-ce que c’est possible au Vélodrome ça ?

Je ne sais pas… On sait qu’il y a toujours ce supplément de motivation pour Paris de venir jouer à Marseille ! 

Oui mais enfin, le PSG qui est composé en majorité d’étrangers, ils s’en foutent complètement du Clasico.

L’OM : “une équipe de trentenaires, qui est à refaire dans deux ans”

Quelques mots sur la situation de l’OM. Est-ce que tu es plutôt optimiste sur cette saison-là ? Ou est-ce que tu dis “next”, et tu préfères attendre la saison prochaine ?

Mais qu’est-ce qui indique que l’OM sera meilleur l’année prochaine ? Sur cette campagne de recrutement, alors qu’il y a eu, en comptant l’arrivée de Payet, Sertic et Sanson, près de 110 millions d’euros d’investis, moi je trouve que c’est de l’argent pas bien dépensé. Tu as une équipe de trentenaires, qui est à refaire dans deux ans, avec une faible plu-value de revente. Ça me paraît compliqué.

Tu penses que l’OM peut accrocher le podium cette saison ? 

Non.

Quelques mots sur l’Equipe de France Pierre… Le classement FIFA est tombé ce 16 octobre, la France sera bien tête de série au Mondial. Elle est 7ème aujourd’hui. Est-ce que tu penses que l’Equipe de France fait partie des huit meilleures équipes du monde aujourd’hui ? 

Sur ce qu’elle a montré sur les deux derniers matchs, certainement pas. Sur son potentiel réel, certainement oui. Maintenant, il faudrait qu’on ait un sélectionneur qui permette à ce potentiel de s’exprimer.

Le fond de jeu est assez flippant quand même…

Inexistant. Alors il paraît qu’il n’a pas de temps pour le travailler. Il faut croire que les Espagnols et les Allemands ont plus de temps, ce qui n’est évidemment pas le cas. Le truc, c’est qu’il y aura ce stage de préparation qui sera très important pour intégrer les nouveaux joueurs.

Et ce sera avec ou sans Karim Benzema d’après toi ? 

Sans. Deschamps ne le reprendra jamais.




Ce qui est dommage, quand on voit sa performance avec le Real Madrid pour son retour…

Non mais ce qui est dommage, c’est qu’on est encore au niveau du bac à sable, que les deux hommes n’aient pas eu de discussion franche face-à-face, qu’il y a huit mois de préparation au Mondial, et qu’on n’appelle pas Benzema sur deux matchs pour pouvoir faire son intégration dans le groupe et voir son niveau de performance sur le terrain. Parce que bon, il faut aussi reconnaître que les prestations de Benzema en Equipe de France n’ont jamais atteint celles qu’il avait en club. On a deux attaquants nommés pour le Ballon d’or : on en a un qui a vu le match sur son canapé, et l’autre sur le banc, voilà.

Un mot du Ballon d’or. Tu prédis qui cette année ? 

Oh bein Cristiano Ronaldo. Avec le nombre de buts qu’il a mis, que ce soit avec le Portugal ou avec le Real, et les buts décisifs qu’il a pu marquer en Ligue des champions, ce sera évidemment Ronaldo.

Est-ce que Neymar peut déloger Messi de la deuxième place ? 

Non. En plus, avec les 3 buts de Messi avec l’Argentine pour la qualification à la Coupe du Monde…

Pierrot Ménès, très grand amoureux de tennis (Twitter @PierreMenes)

Un mot de tennis. J’ai vu que tu avais tweeté pour la victoire de Roger Federer, que tu adores, à Shanghai face à Rafael Nadal. Est-ce que pour toi c’est le plus grand joueur de tous les temps ? 

Ah mais pour moi c’est le plus grand sportif de tous les temps. C’est sur que pour les gens qui aiment l’athlétisme, c’est Lewis, pour ceux qui aiment le basket, c’est Jordan. Moi, après le foot, mon sport préféré, c’est le tennis, je dirai même autant que le foot. Il faut se rendre compte ce que c’est Federer cette année. Le mec a 36 ans. Deux titres du Grand Chelem, trois Masters 1 000, il a battu quatre fois Nadal sur quatre cette année. C’est monstrueux. Et avec une qualité de jeu incroyable. Il peut encore finir l’année numéro 1 mondial.

Concernant le niveau de jeu des français, on peut être assez inquiet Pierre…

Je connais bien Richard Gasquet. Il n’a malheureusement pas le physique qui va avec son jeu. Il a quand même des problèmes de dos récurrents. Il a 30 ans, il est dans les 30 mondiaux. Il devrait être dans les 15. Après, ce qui est décevant, c’est Monfils qui passe son temps à être blessé ou à être dépressif. On a un Tsonga qui gagne quasiment plus un match, Pouille qui doit digérer sa première très elle saison, qui alterne le bon et le moins bon. On n’a pas de grand joueur.

Chez les filles, on a Caroline Garcia qui brille en cette fin de saison :

Heureusement qu’on a ma Caro, avec qui j’ai d’excellents rapports épistolaires, puisqu’on s’écrit sur WhatsApp. Je suis très fier de son niveau de forme, qu’elle fasse le Masters. Je l’aime beaucoup, et j’aime beaucoup son jeu.

On a circuit WTA qui est quand même très homogène, Caroline pourrait bien devenir numéro 1 mondiale..

Quand on voit son match contre la numéro 1 mondiale… Et puis il y a un tel brassage au niveau des filles. Tu as Ostapenko qui sort de nul part et qui gagne Roland-Garros. J’ai envie de te dire : à partir du moment où Marion Bartoli gagne Wimbledon, tous les espoirs sont permis. Dès que Serena Williams n’est pas sur le circuit, tout le monde a sa chance.

On se retrouve dans quelques jours sur notre site pour la seconde et dernière partie de cette interview. En attendant, n’hésitez pas à partager et à commenter sur les réseaux sociaux 😉 (Interview réalisée le lundi 16 octobre 2017)




Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : © Twitter @PierreMenes 


Publié le 16 octobre 2017 à 19h52

Alexandre Boero

Journaliste et Fondateur du site AlexandreBoero.com (1,7 million de visites depuis octobre 2016) / Journaliste sur Clubic.com

Laisser un commentaire

134 Partages
Partagez134
Tweetez
+1
Partagez