Anaïs Delva sur Disneyland Paris : “Ça m’a vraiment émue aux larmes”

Anaïs Delva fait l’actualité en ce début d’année 2018 avec la sortie de son nouveau single Partons, et son rôle dans la pièce de théâtre musicale dans Énooormes




A 31 ans, le visage et surtout la voix d’Anaïs Delva résonnent dans les têtes de toutes les petites filles de France. Elle est celle qui a donné vie à la célèbre Elsa, dans La Reine des neiges en 2013. L’artiste garde un lien indéfectible avec l’univers Disney, qui berce sa vie. Lorsqu’il s’agit d’évoquer le dernier show d’illuminations nocturnes de Disneyland Paris, Disney Illuminations, Anaïs Delva n’est pas peu fière. C’est en effet la version française, donc sa voix, qui résonne tous les soirs dans le premier lieu touristique d’Europe : “C’est une immense fierté, c’est quelque chose qui m’a énormément touchée quand c’est arrivé. J’étais au lancement, ça m’a vachement émue, parce que je ne savais pas ce que ça allait être. Je savais qu’il y avait un nouveau show d’illuminations nocturnes mais je ne savais pas du tout les parties qui allaient être dedans. Dans le précédent (ndlr : Disney Dreams), il y avait la voix d’Idina Menzel, ‘Let it go’ en anglais. En plus ici, non seulement il y a ‘Libérée, délivrée’ et une partie du ‘Renouveau’, mais il y a aussi une partie texte, il y a du jeu, avec les voix parlées d’Anna et Elsa. Ça m’a vraiment émue aux larmes, parce que j’allais déjà au parc quand j’étais gamine. Donc entendre résonner sa voix comme ça, ça fait quelque chose. Pour le coup la petite fille qui est en moi était très heureuse et très fière.”

La Lorraine ne sait pas encore si elle reprendra son rôle d’Elsa dans la suite du film d’animation, prévue fin 2019, même si l’idée est fort probable : “Je ne sais pas encore, dans la mesure où nous, les doubleurs, arrivons en fin de parcours. Donc sincèrement, je ne sais pas ce que racontera le film, je ne sais pas ce que sera la partie d’Elsa dedans. Après, c’est un rôle que je joue encore. Je l’ai joué cet hiver dans Joyeuses Fêtes avec Olaf (ndlr : diffusé sur M6, durant les fêtes de Noël). Donc après, il n’y a pas de raison que je ne le fasse pas. Mais après, ce sont des choses qu’on ne saura vraiment que lorsqu’elles se présenteront.” (Pour découvrir l’interview complète de l’artiste, il suffit de cliquer ICI)





Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Instagram @anaisdelva


Publié le 15 janvier 2018 à 18h52

Alexandre Boero

Journaliste et Fondateur du site AlexandreBoero.com (1,7 million de visites depuis octobre 2016) / Journaliste sur Clubic.com

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez