Apéro Sports #26 : Prenez un shot de l’actualité sportive !

Vous revenez d’un week-end pluvieux en Normandie et vous n’avez pas suivi l’actualité sportive ? Nous avons pensé à vous ! Voici un petit résumé de la journée sportive du mardi 29 août. Foot, mercato, télévision… Tout est là et bien plus encore.




Foot. Ex. Le nouvel OM du duo McCourt et du communiquant Eyraud a établi son mercato sur un seul précepte : ex-Ligue 1, ex-espoir, ex-ancien bon joueur, ex-OM, ex-international… Alors que l’OM Champion Provence a pris non seulement du plomb dans l’aile, mais surtout une rafale Nord Coréenne contre Monaco… les dirigeants ont abandonné la piste du GGGrand attaquant, pour renforcer une défense aussi hermétique que le navire Macron dans les sondages. Après avoir coulé, et s’être échoué sur le rocher, le Marseille de l’an 1 JHE (Jacques-Henry Eyraud) annonce la signature d’un défenseur dont le profil devrait plaire à son coach. En signant, Aymen Abdennour, le club olympien s’offre un commis agricole qui devrait aider dans les travaux de consolidation d’un chantier, que ne semble pas en mesure d’assurer Rudi Garcia. Sauf qu’en tant qu’ex-Ligue 1 pisté par Garcia, Abdennour sort d’une sale saison. Seulement 13 matchs au compteur, pour bon nombre plus que moyens, un club sauvé de la descente, et une vague rumeur de joueur cramé. Après Jordan Amavi, Patrice Evra, et un Mandanda loin d’être impérial, l’OM poursuit son recrutement d’ex-club star de ligue aux ambitions dorées.

“Ahhhhhhh il bouge encore, je n’ai pas tapé assez fort dans le tibiat”

Ex toujours. À L’image d’Amavi, Estelle Denis faisait office il y a quelques années de nouvelle pépite du PAF. De mauvais choix, en transferts étranges, de débordements incertains en blessures inquiétantes, les deux ex ont un parcours relativement similaire. Les deux espérant que le retour aux racines permette de relancer une carrière prometteuse. Pour la femme du pire sélectionneur de l’histoire de l’équipe de France, son arrivée sur la chaîne L’Équipe à la tête d’une nouvelle émission foot prenait part hier. Estelle au nez creux, avait invité lundi 28 août Adil Rami à 19h, après la déculottée subie par son club la veille, nul doute que les téléspectateurs (270 000, et 2,2 % de l’audience) seraient au rendez-vous. Au programme, des débats, un semblant d’humour, et une émission dynamique, plutôt agréable, un coup de défibrillateur à un 100% Foot dépoussiéré, plus cheap, et en access prime time. Les auditeurs ont semble-t-il été au rendez-vous de cette première. Attention jusqu’à Monaco tout allait bien pour l’OM… Jusque là tout va bien…

“Et oui Estelle, travailler est une activité fatigante, demande à Raymond…euh…”

Pendant ce temps, le profil œcuménique à la frère Tuck de Pablo Correa va cesser d’arpenter les lignes de touches, et ruiner les pelouses françaises avec son équipe de bûcherons lorrains.  Son bilan comptable catastrophique a eu raison de l’amour que lui portait l’ancien Golden Boy, Jacques Rousselot. Le président Nancéen avait annoncé, il y a un an, avoir trouvé un repreneur ambitieux, voulant jouer la Ligue des Champions. Depuis plus d’investisseur, pas d’argent, une descente en Ligue 2 Domino’s et aucune victoire aoûtienne… Ahhh quand ça ne veut pas…

Pierre Bernès, l’agent de Clément Grenier, annonce que son poulain reste à Lyon. La ville vient d’annoncer la fermeture de la place Bellecour, où une scène a été installée pour permettre au peuple lyonnais de démontrer et communiquer sa joie immense. Dommage que la loi sur la moralisation de la vie publique, n’englobe pas celle des footballeurs.

Tennis. Alors que les clubs s’écharpent dans les dernières heures du mercato, pour attirer la pépite qui fera la différence en cette nouvelle saison. Les français engagés à l’US Open rivalisent d’incompétence pour se faire sortir de n’importe quel tournoi. Au tableau noir nous retrouvons, le linéaire Gilles Simon. Le Niçois vient d’enchaîner une 13ème défaite au premier tour de l’année. À ce rythme, le 39ème joueur mondial devrait bientôt rejoindre les profondeurs du classement et suivre la côte de popularité du Président Macron, en perdant 14 points en un seul mois de vacances. À noter les victoires de Nicolas Mahut, Lucas Pouille, Caroline Garcia et Alizée Cornet. De son côté Pauline Parmentier s’est fait sortir par sa compatriote, on en est là pour passer des tours, et a déclaré “Il y a beaucoup de joueuses qui jouent comme ça maintenant, avec beaucoup d’agressivité donc ou je trouve un truc, ou je m’en vais.” Un éclaire de lucidité, et de remise en question dont devrait s’inspirer bon nombre de sportifs français pas vrai, Pat Évra?

Cyclisme. Nouvelle victoire pour le nouvel italien qui monte, enfin qui sprint pour être exact. Matteo Trentin vient de remporter une nouvelle étape sur la Vuelta 2017, le sprinter transalpin s’est accroché lors de la dernière montée pour l’emporter sur un petit groupe échappé. Pendant ce temps, Chrisminator Froome gère sa petite avance de 36 secondes sur Esteban Chaves, avant une explication en règle demain, lors d’une étape dantesque. Dans le même temps, le fringant sélectionneur de l’équipe de France Cyril Guimard (70 ans) a installé le Poulidor Moderne, Julian Alaphilippe comme leader lors des mondiaux de Bregen, le 24 septembre prochain. Celui qui qui fut le patron du Blaireau, et qui remporta de manière parfois louche, sept Tour de France en l’espace de huit ans en tant que directeur sportif, devrait apporter sa science de la course à défaut d’autre chose, on l’espère.

via GIPHY

Sinon on aurait pu parler de plein d’autres choses, de Mbappé au PSG, de Mbappé à Clairefontaine, de Mbappé passe sa visite médicale, de Mbappé se brosse les dents… mais non franchement on en a ras le bol des recrues parisiennes.

Romain POMMIER

(Twitter @Focus_Malus – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Twitter @Romain_football


Publié le 29 août 2017 à 21h13


Laisser un commentaire