Apéro Sports : Prenez un shot de l’actualité sportive !

Vous sortez prendre l’apéro avec des amis, mais vous n’avez pas suivi l’actualité sportive de la journée ! Nous avons pensé à vous ! Voici un petit résumé de la journée pour briller dans les discussions. À lire entre deux pintes à 5 euros de l’Happy Hour, une poignée de cacahuètes et trois tranches de saucisson.




Foot. Largué. En tant que bombe sexuelle larguée par son ex, pas si beau gosse que ça, le FC Barcelone l’a mauvaise et vient de déposer plainte contre Neymar Junior. Vous savez l’homme qui valait deux Airbus A320 Neo, ou 220 millions de baguettes, pour les amoureux de Clara Morgane il serait possible d’user plus de 244 millions de préservatifs Skin de Manix (la Rolls des capotes), sinon pour les fans de Dacia vous pourriez acheter 28 241 Logan neuves avec cette somme. Bref, le joueur le plus cher de l’histoire jusqu’à maintenant et avant le prochain mercato. Pour embêter son ex, amoureux d’une autre nettement plus fortunée à défaut d’être plus belle, le club catalan réclame au joueur “la partie déjà versée correspondant à sa prime de prolongation de contrat, en raison d’un non-respect dudit contrat, 8,5 millions d’euros au titre des dommages et préjudices, et 10% supplémentaires pour les intérêts” selon un communiqué officiel. Quelques heures plus tard, par communiqués interposés, la réponse du clan de l’attaquant a été cinglante, puisque NN Consultoria (la société familiale gérant le chiffre d’affaires des deux pieds les plus chers du monde) exige le versement de la prime de prolongation de contrat, évaluée à 26 millions d’euros et actuellement bloquée par Josep Maria Bartomeu. Un épisode de plus dans la guéguerre d’une séparation en modiovision qui ne passe pas du tout côté espagnol. Qu’en sera-t-il du divorce entre Beyonce et Jay-Z ? Affaire à suivre…

“Pétit jésus qui est trop gentil avec moi. Pourrais-tu vite donner de l’argent à un club chinois pour que je puisse quitter le championnat de Ligue 1 en kit en bois, s’il te plait, car il y a plein de villes et de stades tout pourris dans ce pays” (source : compte Twitter @FranceFCB)

Fin de l’idylle. Pendant ce temps, alors que les enfants sont tiraillés entre une maison à Barcelone et l’autre à Paris, Wayne Rooney annonce sa retraite internationale. Le boxeur roux le plus célèbre du football anglais vient de raccrocher le maillot aux trois lions. Celui qui comptabilise 119 sélections, soit autant que le nombre de pintes descendues en une journée par Georges Best, a décidé de mettre fin à sa carrière internationale (soit avec l’équipe d’Angleterre). Le joueur d’Everton recommence peu à peu à goûter aux ballons humides terminant dans les lucarnes adverses, après une saison plus que délicate sous les ordres de Jose Mourinho. Le rouquin de Liverpool souhaite se consacrer pleinement à son nouveau-ancien club, alors que l’autre club de la Mersey semble débuter cette nouvelle saison avec ambition, nul doute qu’un Wayne Rooney en pleine possession de ses moyens sera indispensable. Pendant ce temps, la sélection va devoir se chercher un nouveau joueur emblématique pour porter la nouvelle génération aux sommets, que ses résultats laissent entrevoir. En guise de commentaire de cette tragique nouvelle, George Best aurait annoncé une tournée générale… Ah les ex…

Le Rooney asiatique est plutôt moyen car il est nippon ni mauvais, bon ok je sors ! (source : compte Twitter @Goal_Hrvatska)



Boxe toujours. Alors que le 159ème combat du siècle, on est en 2017 pour rappel, approche à grand pas, entre Floyd Mayweather et Connor McGregor, le boxeur américain vient de révéler son programme des dernières semaines, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’un entraîneur français de Ligue 1 n’aurait pas fait mieux. Ainsi, le boxeur de 40 ans a déclaré “je suis beaucoup plus âgé maintenant, alors en vieillissant, le corps a besoin de beaucoup de repos. Donc, durant ce camp d’entraînement, j’ai passé plus de temps à me reposer pour laisser mon corps récupérer et se revivifier.” Alors que Rudi Garcia souhaite accueillir un deuxième attaquant, car Valère Germain est fatigué après seulement trois matchs en tant que titulaire en l’espace d’un mois, une reconversion est possible pour la sulfateuse du Michigan au sein du staff Olympien ou dans toute autre équipe de notre beau championnat Conforama.

Euhhh Floyd on sait que ton bocal a été pas mal secoué, mais tu menaces seulement avec tes doigts et pas un flingue… (Source : compte twitter @estadioec)

Tennis, quand ça ne va plus ça ne va plus. Le tennis français est dans une sinistrose sans nom en cette année 2017, les sportifs hexagonaux semblent avoir le moral de vegans enfermés dans une boucherie chevaline. Les défaites s’enchaînent inexorablement, un peu à l’image des lots d’œufs contaminés au Firponil. La dernière en date avec la sortie de Gilles Simon, au deuxième tour du très prestigieux tournoi de Winston-Salem. Le Niçois, tête de série numéro 9 de cet ATP 250, n’a pu se débarrasser du 67ème mondial, le Bosnien Damir Dzumhur, en 3 sets et deux heures de jeu. L’ancien top 8 mondial vit une véritable saison galère, avec 19 défaites et seulement 12 victoires, dont une en Coupe Davis. A ce rythme, son maintien dans les 50 meilleurs mondiaux devient de plus en plus bancale, et l’équipe de France de Yannick Noah risque de ressembler de plus en plus en une sélection sparring-partner des meilleures nations mondiales.

Dernier vainqueur français d’un tournoi ATP, en 1933 (source : compte Twitter @TmpsAdittionnel)



Cyclisme. Vous en aviez marre du Tour cet été… alors que la canicule sévissait partout en France, et que le seul point d’ombre était le canapé à côté de la télévision, il fallait se coltiner les commentaires approximatifs de Thierry Adam, et les envolés de Cédric Vasseur à chaque attaque de Romain Bardet, annihilant toute tentative de sieste. Et bien les vacanciers de la fin août ne sont pas exemptés, puisque la Vuelta a pris la relève. On prend les mêmes et on recommence. Sauf que Romain Bardet n’est plus aérien (12ème à 1’37), et Nairo Quintana est resté en Colombie pour soigner son ego, bien touché sur les routes de la Grande Boucle. Pour résumer les cinq premiers jours : Froome et la Sky dominent la course, alors que Chavez catastrophique en juillet parvient à maintenir l’étendard colombien tout en haut (3ème du classement derrière l’Américain Tejay Van Garderen, à seulement 11 et 10 secondes du maillot Rouge de leader). Concernant le vainqueur du jours, alors que les Français étaient en nombre dans l’échappée victorieuse, le Kazakh (à ne pas confondre avec la casaque pour les chevaux) Alexey Lutsenko a eu les honneurs du podium protocolaire.

Sinon, on aurait pu parler des recherches en grand bourrin, bon de la tête de Rudi Garcia, pour son OM Champions Provence (Project), de la rumeur Wendel au PSG, et de la 188ème non-sélection de Karim Benzema en équipe de France, mais à la rédaction on s’en fout !

Rudi devant les vidéos d’Ivan Santini (Caen) via GIPHY

Romain POMMIER

(Twitter @Focus_Malus – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Twitter @lavuelta


Publié le 23 août 2017 à 20h39

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez