DALS – Agustin Galiana se confie : “J’ai pas mal galéré…”

Après avoir marqué les juges de Danse avec les stars, Agustin Galiana est en train d’émouvoir le public. Extraits choisis de son portrait publié dans Gala ce mercredi. 




L’Alicantin Agustin Galiana fait des débuts fracassants dans Danse avec les stars, dont la saison 8 est actuellement diffusée sur TF1. L’Espagnol a charmé les juges de l’émission avec une samba et une danse contemporaine savamment exécutées, qui lui ont valu d’obtenir la meilleure note cumulée des deux primes avec sa danseuse, la pétillante Candice Pascal, ex-æquo avec le jeune Lenni-Kim. Mais il a aussi séduit le public, et plus particulièrement les téléspectatrices. L’acteur s’est confié au magazine Gala, paru ce mercredi.

Paris : son “petit Hollywood”

Pourtant, jusqu’à aujourd’hui, la vie ne fut pas un long fleuve tranquille pour celui qui occupe l’un des principaux rôles de la série Clem sur la Une, aux côtés de Victoria Abril et Lucie Lucas. J’ai pas mal galéré jusqu’à maintenant”, avoue-t-il, “ce n’était pas un chemin de fleurs et de paillettes. Je me suis beaucoup battu pour en arriver là”.

Car s’il est devenu comédien, c’est d’abord par la danse que le petit garçon était attiré. Une passion qu’il n’a pas vraiment pu assouvir : “J’ai grandi dans une ville […] où il n’était pas forcément bien vu de faire de la danse”, regrette Agustin.

Après avoir enchaîné les rôles pour la télévision espagnole, la crise est passée par-là, poussant l’artiste à enchaîner les petits boulots pour survivre. Puis un beau jour, prenant ses jambes à son cou, l’acteur s’est décidé à fuir l’Espagne : “Il y a quatre ans et demi, j’ai quitté ma famille, mes amis pour tenter ma chance à Paris”, qu’il s’amuse d’ailleurs à surnommer “Mon petit Hollywood”.

Un choix ô combien difficile à assumer, mais qui finalement s’est avéré payant. Aujourd’hui, Agustin Galiana tient l’un des rôles principaux, celui d’Adrian, dans la série de TF1, Clem, aux côtés de Victoria Abril et de Lucie Lucas.

Mesdames, une question vous brûle les lèvres, on l’imagine bien. Sachez que le toréador espagnol est un cœur à prendre. Mais attention, il vous faudra être patientes : “Ma dernière expérience sentimentale, il y a trois ans, a été très douloureuse. Maintenant, je me protège. Je ne suis pas fermé à l’amour…” L’annonce est passée Agustin !




 


Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : © Instagram @agustingaliana


Publié le 25 octobre 2017 à 16h21

Alexandre Boero

Journaliste et Fondateur du site AlexandreBoero.com (1,7 million de visites depuis octobre 2016) / Journaliste sur Clubic.com

Laisser un commentaire