DIRECT “Election Présidentielle 2017” – Infos, sondages, tendances, résultats : vivez le 1er tour à nos côtés !

Ce dimanche 23 avril a lieu le 1er tour de l’élection présidentielle française de 2017, plus indécise que jamais. Ne ratez rien de cette journée exceptionnelle en restant connecté sur notre site.




00h45 : C’est la fin de ce live. Nous vous remercions de nous avoir suivi, et nous vous souhaitons une bonne nuit. 

via GIPHY

00h40 : Un dernier point sur le dépouillement, les résultats ne sont pas définitifs puisque seulement 85 % des bulletins sont actuellement comptabilisés. Selon le Ministère de l’Intérieur le candidat d’En Marche, M. Macron arrive en tête dans la course du 1er tour avec 7 624 798 des voix et 23,39%, devant Mme Le Pen qui cumule 7 292 034 (22,37%), le troisième homme étant M. Fillon (6 452 314 des voix pour 19,79%) d’une tête devant M. Mélenchon (6 268 896 et 19,23%). Le candidat du Parti Socialiste ne parvient pas à atteindre la barre des 10% et obtient 6,14% des votes (2 001 600), distançant de peu M. Dupont-Aignan (1 607 307, 4,93%).

00h30 : Le journal allemand Die Welt, annonce que les militants accueillent M. Macron comme un vainqueur. Une phrase retient l’attention de l’éditorialiste  “ Nous n’avons pas choisi la voie des Américains ou des Britanniques” qui lui fait se poser la “est-il le sauveur que la France attend depuis si longtemps?” Un début de réponse dans les pages web du site.

00h20 : De l’autre côté des Pyrénées, le journal El Pais rapporte les résultats, titre sur le front républicain avec le report des voix des candidats en faveur du candidat d’En Marche. Mais les journalistes ibériques n’oublient pas le choc que fut le clasico, le vrai, et la victoire du FC Barcelone 3-2 sur la pelouse du Real Madrid de Zidane.

00h10 : Les Anglais ne sont pas en restes, The Guardian offre une large  couverture sur son site web. Brexit ou pas, l’élection passionne nos meilleurs ennemis historiques. D’ailleurs le journal attendait ce vote comme une réponse au Brexit et à l’élection de Trump. Et comme dans les pays anglo-saxons “l’establishment politique a été secoué avec l’éviction, pour une première historique depuis la fin de la seconde guerre mondiale, des traditionnels partis de gauche et de droite” .

23h50 : Nos voisins européens accordent plus ou moins d’importance à l’élection, la palme revient à nos amis italiens où celle-ci fait la Une du site de La Republicca, éclipsant les autres informations de la journée. Selon le site italien les sondages donnent déjà Macron vainqueur du deuxième tour.

23h35 : Alors qu’au Front National un bal s’improvise dans la salle d’Hénin-Beaumont, le candidat d’En Marche a décidé de réunir ses proches dans une brasserie parisienne du côté de Montparnasse. La Rotonde propose un menu composé de plats traditionnels de la gastronomie française pour 46 euros, dans un cadre typiquement parisien.

23h25 : Point sur le dépouillement de la part du Ministère de l’Intérieur basé sur 71% des inscrits. Mme Le Pen arrive en tête avec 6 419 255 voix (23,30%), devant M. Macron 6 330 234 voix (22,98%). M. Fillon avec 19,73% des votes (5 434 860) prend la troisième place devant M. Mélenchon 18,69 % (5 148 035, quand M. Hamon cumule 1 636 540 votants (5,94%) est relégué à une 5ème place offrant tout juste au Parti Socialiste le droit de se faire rembourser les frais de campagne tout comme M. Dupont-Aignan en réalisant à fédérer 1 396 669 français (5,07%) , pour le moment…

23h10 : La Statue située sur la place de la République revêt les éternels tags liés aux manifestations pour lesquelles, son imposante stature sert de décor et de bannière.

23h05 : Les manifestation antifasciste naissent un peu partout en France sous le nom “La nuit des barricades”, ici à Bordeaux, après Nantes et Paris.

23h00 : Alors que les appels au Front Républicain se multiplient à Gauche et à Droite, la soeur de Marine Le Pen danse dans la salle d’Hénin-Beaumont, QG d’un soir du Front National.

22h50 : Le calme est revenu dans le coeur de la capitale, les CRS évacuent la place de la Bastille.

22h45 : Les 3 000 supporteurs du candidat d’En Marche acclament leur favoris, pour son premier discours d’entre deux tours.

22h35 : M. Macron “Alors que notre pays traverse un moment inédit de son histoire : terrorisme, transition écologique… Il a décidé de me porter en tête au premier tour de ce scrutin. Je mesure l’honneur qui me revient, et saluer les candidats présents au premier tour (il énumère les noms sous les applaudissements de la foule). Je remercie B. Hamon et Fillon d’avoir appelé à voter pour moi au deuxième tour. En une année, nous avons changé le visage de la politique française, l’intérêt collectif au-delà des divisions l’a emporté ce soir. Depuis un an partout en France, vous avez pris en main le destin national.  Vous avez donné vos jours, et quand cela ne suffisait pas vous avez donné vos nuits. Il vous revient de poursuivre votre engagement vibrant, restez les courageux exigeants que vous êtes, dès ce soir je me dois de rassembler les Français. Je ne serais jamais loin de vous et j’aurais toujours besoin de vous. Aux millions de Français qui m’ont fait confiance, je veux dire merci. J’en mesure la charge, je porterais l’exigence de l’optimisme pour la France et pour l’Europe. J’ai entendu pendant des mois les doutes, les colères…je veux ce soir m’adresser à tous les citoyens de France, de l’hexagone et d’outre-mer. Je souhaite devenir dans 15 jours votre Président. Je souhaite devenir le président des patriotes contre les nationalistes. Un président qui aide ceux qui ont moins à travers l’école, la santé, le travail, la solidarité. La majorité sera faite de nouveaux visages de nouveaux talents, je ne demanderais pas d’où ils viennent. Vous avez montrez qu’il n’y a pas de fatalité, vous êtes le visage du renouveau. Vive la République, vive la France.”

22h20M. Macron, favoris du Deuxième Tour selon le sondage Ipsos (62% contre 38%), va enfin déclamer son discours. 

22h15 : Une manifestation antifasciste se déroule aussi à Nantes.

22h10 : Le leader de la France Insoumise, avec un ton grave et un visage fermé, a appelé les adhérents de son parti à donner leur avis (sur le site https://jlm2017.fr/) quant à la marche à suivre pour le second tour.

22h00 : Jean-Luc Mélenchon “Lorsque les résultats seront connus nous les respecterons. Les personnes qui ont soutenu ma candidature devront donner leur choix sur la plateforme et seront rendu public. Nous pouvons être fier de ce que nous avons réalisé. Les défis que nous avons nommés, restent à relever, et ceux qui prétendent aujourd’hui sont incapables même de les penser.”

21h55 : Les premières unes commencent à tourner dans les rotatives des rédactions

21h40 Une manifestation antifasciste place de la Bastille à Paris. Le message étant de lutter contre les deux candidats présent au second tour. Les manifestants auraient tenté d’établir des barricades, des appels ont été lancés “Paris debout sous les toits”, “Paris, Paris, antifas !”


21h30 M. Mélenchon ne souhaite pas faire de discours, ni commenter les estimations avant 22h. Le candidat de la France Insoumise ne reconnait pas ces résultats. Avec les plus de 19%, son report de voix représente un enjeu très important. 

21h24 M. Dupont-Aignan “Vous avez été près de 2 millions à voter pour moi, sachez que je pèse le poids de ce vote. Il m’oblige à poursuivre le combat pour un patriotisme humaniste, il m’oblige à conforter mon parti. Le second tour sera un choix décisif pour l’avenir du pays. Je réunirais les cadres du parti en début de semaine, afin de donner une réponse en homme libre”.

21h15 M. Bayrou “Mon combat de 15 années trouve enfin sa concrétisation. Le premier des défis est de rassembler sans perdre son cap, il y a un renouvellement pas seulement des visages, mais aussi des pratiques, pour réorganiser un monde politique qui en a bien besoin. La question de se soir n’est pas de savoir si je serais premier ministre, mais de répondre à la question savoir comment battre le malheur qui pourrait nous arriver.”

21h07: Mme Le Pen “Je voudrais vous exprimer à vous ma plus profonde gratitude. Ce résultat est historique, il fait reposer sur moi la défense de la Nation Française. Il est un acte de fierté française, ce grand débat politique va enfin avoir lieu. Le grand enjeu de cette élection est la mondialisation sauvage, soit on continue avec la concurrence déloyale, la libre circulation des terroristes. Soit vous choisissez la France. Je vous propose la grande alternance, mettre en place une autre politique d’autres visages, ce n’est pas avec l’héritier de François Hollande que cette alternance viendra. Je suis la candidate du peuple. Je lance un appel à tous les patriotes à me rejoindre, il en va de la survie de la France, je les appelle à l’unité nationale que représente notre rassemblement. Vive le Peuple Français, vive la République, vive la France”.

21h02 : Un point sur les estimations du Premier Tour une heure après les premiers résultats : M. Macron 23,70%, Mme Le Pen 21,90%, M. Fillon 19,70%, M. Mélenchon 19,20%, M. Hamon 6,20%, M. Dupont-Aignan 4,90%.

20h58 : La fête et les drapeaux sont de mise à la Porte de Versailles, pour le rassemblement d’En Marche, en attendant le discours de M. Macron.

#Victory day #macron #EnMarche

Une publication partagée par Nicolas Hery (@neacko75) le


20h53 : Alain Juppé appelle à voter M. Macron “je tiens à ce qu’il précise son programme, il faut libérer les énergies et retrouver le plein emploi”.

20h43 : Nathalie Kosciuko-Morizet (LR) ” Une pensée amicale pour François Fillon. Je conteste la ligne Ni-ni, je voterais et j’appellerais à voter M. Macron. On a un second tour qui oppose M. Macron à Mme Le Pen, on ne parler pas de travailler avec M. Macron.”

20h39 : Benjamin Griveaux (En Marche, EM) porte-parole de M. Macron présent au second tour “Il reste deux semaines de campagnes, avec un seul mot : Le rassemblement d’une France progressiste et conquérante”.

20h35 : Bruno Retailleau porte parole de M. Fillon (Les Républicains, LR) “La campagne à trop souvent tourné au procès, on n’a pas pu exposer notre projet. Les convictions qui sont les nôtres n’ont pas pu être débattues. Je ne voterais pas Marine Le Pen car elle nous mènera vers la faillite. La famille doit rester unie pour gagner les élections législatives”.

20h28 : M. Phillipot (FN) appelle M. Dupont-Aignan à faire un report de ses voix à Mme Le Pen.

20h25 : M. Raffarin (LR) : “On a un problème commun qui est le Front National”. 

20h20 Les Français viennent de mettre fin à une bataille Parti Socialiste / Les Républicains (UMP…) qui aura animé une large période de la 5ème république. 

20h18 : M. Macron “On tourne aujourd’hui une page de la politique française.”

20h15 : M. Hamon “Ce soir la gauche n’est pas morte… J’appelle à battre le Front National, en votant E. Macron. Celui-ci ne représente pas la Gauche… L’heure est grave, je ne déserterais jamais. Je ne renoncerais jamais à parler à l’intelligence du grand peuple que vous êtes. Vive la République et que demain vive la gauche”

20h10 : Selon Kantar Sofres pour TF1 M. Macron et Mme Le Pen arrivent en tête avec 23% des voix, alors que M. Mélenchon et M. Fillon plafonnent à 19%. Le jeu des reports de voix sont ouverts, le second tour s’annonce serré.

20h05 : Il est venu l’heure de la bataille des instituts de sondage, chacun donne des estimations différentes. Les chiffres varient, les visages pour le second tour non. 

20h: Selon France 2 M. Macron et Mme Le Pen au deuxième tour !

19h57 : Le seul employé de France à nommer son patron le voici : 

19h53 : Il reste 5 minutes les internautes commencent à stresser mais pas de panique voici comment les instituts travaillent : avec sérieux et professionnalisme !

19h40 : M. Fillon s’exprimera entre 20h et 20h30 depuis son Quartier Général (QG) situé au Palais des Congrès de la Porte Maillot.

19h35 : L’institut de sondage Ipsos évalue le taux d’abstention à 23%.

19h30 : m-30 avant les résultats, et le hastag Radio Londres déchaînent les foules sur twitter, un florilège :

 






19h20 : Les premières estimations tombent sur les écrans belges à l’heure même où les urnes se fermaient. Elles ne se basent que sur des sondages et non sur des dépouillements. Il faut savoir raison garder et patienter encore 40 minutes.

19h10 :  Votez comme vous êtes en poussette, fauteuil roulant, poupon ou non dans les bras !

 






19h00 : La majorité des bureaux de vote sont maintenant fermés ! le dépouillement va s’effectuer et dans une heure les premières estimations vont tomber, résultats à retrouver région par région sur le site dès 20h !

18h55 : Alors que les sondages de nos pays frontaliers tombent sur les réseaux sociaux, et que les rumeurs enflent à mesure que l’heure des résultats approche, les internautes expriment leur agacement avec humour.


18h50 : La mutualité s’anime afin d’accueillir le leader du Parti Socialiste M. Hamon, pour un discours qui pourrait revêtir une importance capitale quand au second tour.

18h45 : Une précision d’importance, lors des élections en 2012 les bureaux fermaient majoritairement à 18h soit une heure plus tôt. Pour pallier cette modification, les instituts ont redoublé d’efforts et se baseront non plus sur 170 bureaux de vote mais 300.

18h30 : Valérie Trierweiler, ex-compagne de François Hollande, a aussi voté cet après-midi :


18h25 : Des personnalités médiatiques influentes ont accompli leur devoir de citoyen ce dimanche, comme l’animateur Cyril Hanouna :






18h10 : Il ne reste plus que 50 minutes dans un peu moins de 36 000 communes françaises pour aller voter. Exception faite pour Paris, Lyon Marseille, Toulouse, Nice, Montpellier, Grenoble, Nantes, Lille et Strasbourg où les citoyens peuvent se rendre aux urnes jusqu’à 20h. Les grandes villes d’Île-de-France bénéficient de cette extension.

18H00 : Certains supporters de football ne décrochent pas ! Le match a aussi lieu dans les isoloirs à quelques heures d’un magnifique match qui devrait tenir en haleine la Ligue 1, entre Monaco, actuel 2ème, et Lyon, 4ème, au Stade des Lumières.

17h50 : Le rap se mobilise pour les élections avec La Fouine.

17h40 : Petite mise au point de la commission des sondages :

Ayant pris connaissance de la diffusion des résultats d’un sondage relatif au premier tour de l’élection présidentielle qui aurait été réalisé après l’attentat du jeudi 20 avril et qui serait attribué à un institut français qui n’est pas cité, la commission des sondages a obtenu des huit principaux instituts de sondages français (BVA, Elabe, Harris interactive, Kantar-TNS-Sofres, IFOP, Ipsos, Odoxa, OpinionWay) l’assurance qu’ils n’étaient pas les auteurs d’études ayant conduit à établir les données chiffrées publiées. Dans ces conditions, la commission des sondages attire l’attention des électeurs français sur le fait qu’en l’état toute information relative à ce prétendu sondage doit être considérée comme une rumeur dépourvue de tout fondement.”

17h30 : Selon l’Agence France Presse l’abstention est estimée entre 19% et 22 %, soit dans les mêmes largeurs que lors des dernières élections. En 2012 au premier tour se sont 19,6% des français qui ne s’étaient pas déplacés, contre 16% en 2007, et 20,3% en 2002.

17h20 : Le Président Américain suit de très près les élections françaises, et visiblement il est informé des premiers sondages.

 

17h00 : Participation en légère baisse à 69,42%, selon le Ministère de l’Intérieur. Un second live sur les résultats est à retrouver sur le site en cliquant ici !






16h50 : Une manifestation des Femen à Hénin-Beaumont, contre la candidate du Front National, se termine avec plusieurs interpellations dont le photojournaliste Jacob Khrist. Son agence dénonce violemment cette arrestation.

16h40 : Dans 20 minutes les prochains chiffres sur la participation vont tomber, les détails région par région sont à retrouver sur notre site !



16h30 : Très recherché sur Google, M. Mélenchon prépare une soirée sans précédent pour la “France insoumise” avec près de 600 journalistes attendus au Belushi’s. Ce bar situé dans le 10ème arrondissement de la capitale, à proximité de la Gare du Nord, devrait faire salle comble pour l’occasion.






16h17 : Montréal n’est pas la seule ville à voler la vedette dans l’actualité, puisque Londres se mobilise avec près de deux heures d’attente pour aller voter. Mais, dans la capitale Anglaise, surnommée “6ème ville de France”, avec plus de 300 000 français expatriés, certaines marques ont profité de l’occasion pour se faire de la publicité en douce.


16h10 : Voici un bon indicateur fourni par Google Trends, afin de savoir quels sont les candidats les plus recherchés sur le moteur de recherche américain lors des 7 derniers jours. À noter la montée en flèche dans les dernières heures concernant M. Fillon et M. Macron, et l’intérêt relativement haut pour M. Mélenchon.

16h00 : Le parti “En marche !” est en plein préparatifs pour accueillir les milliers de militants attendus Hall 5 de la porte de Versailles. Où M. Macron annoncera la marche à suivre pour le deuxième tour, devant plus de 1 000 journalistes.






15h47 : Dans certains bureaux de votes les affiches du Front National ne sont pas affichées, ne voyez pas là une censure. Les bureaux touchés n’ont simplement pas été livrés par le parti de Mme Le Pen.

 

15h25 : En Amérique du Nord hors Montréal, le candidat d’En Marche arrive nettement en tête avec 45,35% des voix, devant M. Fillon (25,33%) et M. Mélenchon (14,05%). Il est important de rappeler que la restriction touchant les médias français, n’est pas en vigueur chez nos amis belges. Tout comme, il convient de prendre avec des pincettes des résultats non avalisés par le Ministère de l’Intérieur.

15h10 : Les premiers résultats ont été dévoilés sur le site belge de la RTBF, sont compris les territoires d’outre-mer et ceux d’Amérique du Nord. Avec notamment la Guyane qui donne M. Mélenchon (24,72%) en tête devant Mme Le Pen (24,29%), et M. Macron (18,75%).

14h57 : Avec bureau de vote pour 57 000 électeurs, il fallait être patient pour voter à Montréal. La file d’attente s’étendait sur plusieurs centaines de mètres dans la rue. Assez impressionnant.


14h55 : Vous n’avez pas votre carte électorale sur vous ? Pas de panique ! Il est possible de voter sans si vous êtes muni de votre carte d’identité.

14h40 : Le département du Nord (59), le plus peuplé de France avec ses 2,6 millions d’habitants (Source : Insee 2016), on a voté sur les bases nationales : 28,38% de votants à 12h00, en hausse par rapport à 2012 (26%).

14h30 : Participation dans les Bouches-du-Rhône. A 12h00, elle s’élevait à 35,10%.




13h38 : Après avoir remporté sa demi-finale aller de Ligue des Champions avec le PSG samedi soir, la joueuse Laura Georges a fait son devoir de citoyen dimanche :

13h22 : A 12h30, les Parisiens avaient moins voté que le reste des Français : 24,24% (contre 28,54% au niveau national). Mais par rapport à 2012, la participation des Franciliens est en nette hausse : 21,68 % (+2,56%).

12h50 : Devant un parterre de journalistes, Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) est le dernier candidat à avoir voté ce matin. C’était dans le 10e arrondissement à Paris.


12h40 : La participation, à 12h, est donc en très légère progression (+0,35%) par rapport à la précédente élection, et en légère baisse (-2,67%) par rapport à 2007.

Source : Ministère de l’Intérieur (participation à 12 heures, élection présidentielle 2017)




12h33François Fillon (Les Républicains) a voté en fin de matinée à Paris. Il s’agit de sa première participation à l’élection présidentielle.

12h30 : Participation stable. A 12 heures, 28,54% des votants ont déposé leur bulletin dans l’urne, contre 28,19% en 2012.

11h40 : Dans quelques dizaines de minutes seront dévoilés les chiffres de la participation de mi-journée. Ils pourraient être assez faibles, si on se fie aux chiffres de nos amis des DOM-TOM, qui ont voté samedi.

11h30 : Tony Estanguet, co-président du comité de candidature de Paris 2024 et triple champion Olympique de canoë slalom (2000, 2004 et 2012), a voté et lance un “tous aux urnes” :


11h20 : Et parce que nous sommes tous concernés, le club de football de Ligue 1 de l’En-Avant Guingamp incite, non sans humour (bien regarder la photo) à faire son devoir de citoyen :






11h16 : Sans surprise, Marine Le Pen (Front National) a voté dans son fief, à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais.

11h14 : Il fait partie des “petits candidats”. François Asselineau (Union populaire républicaine) a voté à Paris.

11h13 : Sécurité. Plus de 50 000 membres des Forces de l’ordre sont déployés dans toute la France ce dimanche à l’occasion du 1er tour de l’élection présidentielle, afin de s’assurer que le scrutin se déroule dans les meilleures conditions.

11h07 : Un sondage publié par le site lalibre.be changerait tout et viendrait effacer tous ceux réalisés en France jusqu’à vendredi, jour limite de publication de ces derniers.

11h03 : Emmanuel Macron (En marche !) a voté il y a quelques instants au Touquet, dans le Pas-de-Calais. Il était accompagné de son épouse, Brigitte.


10h46 : Pour celles et ceux qui ne peuvent pas voter car en déplacement (professionnel ou autre), il était toujours possible d’apporter via le système de procuration. Plusieurs millions de Français l’ont fait encore cette année.






10h41 : Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste) vient de voter à Bordeaux, fief d’Alain Juppé en Gironde.

10h40 : Qui est le premier des 11 candidats à avoir voté ? Il s’agit de Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat de Debout la France a déposé son bulletin dans l’urne peu avant 9 heures. Il a été suivi par Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) qui a voté à Pantin, en Seine-Saint-Denis, et Benoît Hamon (Parti socialiste) qui était à Trappes, dans les Yvelines.

10h30 : Le Président de la République François Hollande, qui n’est pas candidat à sa propre succession, a voté peu après 10 heures dans son fief, à Tulle, en Corrèze.


10h15 : Le Ministère de l’Intérieur rappelle les consignes à appliquer lorsque vous vous déplacez au bureau de vote :


08h36 : Voici le taux de participation relevé à 17 heures (heure locale, samedi donc) dans les départements précités :  34,17 % (41,98% en 2012) en Guadeloupe / 37,31% en Guyane / 34,82% en Martinique / 49,11% sur l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon / et 22,24% (mais à 12h45, contre 28,29 % en 2012) en Polynésie française. Des chiffres qui sont inférieurs à ceux de 2012. Signe avant-coureur d’une participation historiquement faible ? 

08h34 : Selon les chiffres fournis par Google, à ne pas négliger, Emmanuel Macron est le candidat qui a été le plus recherché sur le moteur de recherche en France du vendredi 21 au samedi 22 avril. L’ex-ministre devance très largement Jean-Luc Mélenchon, qui semble avoir les faveurs du sud/sud-ouest, et François Fillon. Où est Marine Le Pen ? 

08h32 : Premiers résultats. Ceux de la participation. En Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et en Polynésie française, les électeurs ont voté samedi !

08h30 : Toute la journée, nous allons vous faire vivre au rythme de l’élection présidentielle. Faits historiques ; chiffres de la participation ; derniers sondages et intentions de vote ; indiscrétions ; photos et vidéos des candidats ; réactions de militants et internautes… Autant d’informations que vous retrouverez sur notre site.




08h25 : Le scrutin est ouvert depuis 8 heures ce matin. Les bureaux de vote fermeront ce soir, à 19 heures. Mais dans certaines communes, il sera possible de voter jusqu’à 20 heures. Les premiers résultats seront annoncés aux alentours de 20 heures.

08h20 : 11. Ils sont onze candidats à la magistrature suprême, le poste de Président de la République, élu pour 5 ans : Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) ; Marine Le Pen (Front National) ; Emmanuel Macron (En marche !) ; Benoît Hamon (Parti socialiste) ; Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) ; Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste) ; Jacques Cheminade (Solidarité et progrès) ; Jean Lassalle (Résistons !) ; Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) ; François Asselineau (Union populaire républicaine) ; et François Fillon (Les Républicains).

08h15 : Bonjour à toutes et à tous. Merci à vous d’être présent sur notre grand direct. Tout au long de la journée, jusque tard dans la nuit, nous allons vous faire vivre le 1er tour de l’élection présidentielle 2017, qui doit désigner dans deux semaines (le 7 mai 2017) et dans un contexte très particulier, le huitième Président de la Cinquième République Française, et succéder ainsi à François Hollande. Ce soir, à 20 heures, la France connaîtra les deux candidats qui s’affronteront au second tour.






Alexandre BOERO (Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

et Romain POMMIER (Twitter @Focus_Malus)

Crédit photo : Twitter @Place_Beauvau


Publié le 23 avril 2017 à 08h15

1 commentaire sur “DIRECT “Election Présidentielle 2017” – Infos, sondages, tendances, résultats : vivez le 1er tour à nos côtés !”

Laisser un commentaire