Face à la “haine” et “l’agressivité”, Michel Cymes décide de fermer son compte Twitter

Michel Cymes a publié une missive vendredi matin dans laquelle il annonce fermer son compte Twitter, face à la “haine” et “l’agressivité” de certains twittos.  

 

Cette fois, c’en est trop. Michel Cymes a annoncé vendredi sur Twitter vouloir fermer son compte, “dès aujourd’hui“.

L’animateur du groupe France Télévisions a publié sur le réseau social un message dans lequel il reconnaît avoir ouvert son compte dans “l’idée de pouvoir dialoguer” avec les internautes, et ainsi “pouvoir passer la barrière de la caméra, de la radio, des livres, et avoir un contact direct” avec les 237 000 abonnés qui le suivent. Mais il regrette ainsi que Twitter soit “devenu aujourd’hui un réceptacle, un déversoir permettant à ceux qui n’ont que de la haine ou de l’agressivité à proposer, de s’exprimer.” Le médecin parisien et fan du PSG se refuse à “leur offrir une tribune pour s’exprimer” et a néanmoins conscience que les “twittopollueurs“, comme il les appelle, sont “très loin d’être aussi nombreux” que les utilisateurs bienveillants. Pour lui, Twitter “ne remplit plus […] ce rôle de lien entre vous et moi.” Il promet néanmoins à ses soutiens de les retrouver ailleurs.

Michel Cymes n’est pas le premier à quitter le réseau social américain. Benjamin Biolay, Michel Polnareff, Christophe Willem ont aussi jeté l’éponge… avant de revenir quelques semaines ou quelques mois plus tard. Le médecin préféré des Français est inscrit sur Twitter depuis août 2011, et y comptabilise plus de 4 200 tweets.



Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Twitter @michelcymes


Publié le 14 avril 2017 à 17h52

1 commentaire sur “Face à la “haine” et “l’agressivité”, Michel Cymes décide de fermer son compte Twitter”

Laisser un commentaire