Football – David “San Marin” se paye “Thomas Muller” Goliath !

L’attaquant de la Nationalmannschaft, Thomas Muller, a été mis à terre aujourd’hui par le directeur de la communication (qui doit surement être aussi guichetier, porteur d’eau et homme d’entretien) de Saint Marin, qui n’avait pas apprécié la sortie médiatique du grand piquet allemand.

 

Se moquer du physique d’une personne ce n'est pas bien...mais parfois ça fait du bien ! Avec cette tête et cette dégaine faire du stop ne doit pas donner grand chose !!
Se moquer du physique d’une personne ce n’est pas bien…mais parfois ça fait du bien ! Avec cette tête et cette dégaine faire du stop ne doit pas donner grand chose !!

Le très talentueux mais non moins antipathique Thomas Muller s’est répandu vendredi soir après le match contre la très exotique sélection de Saint-Marin, sur le manque d’intérêt d’étriller de telles équipes. Il déclara au Daily Mail « Je ne comprends pas le sens de ses matchs d’autant plus avec un planning si chargé. Je peux comprendre ce que ça représente pour eux, de jouer les champions du monde. Mais je me demande si ce ne sont pas des rencontres qui nous génèrent des risques inutiles. »

Le très peu aimable attaquant allemand a ainsi provoqué l’ire de la 201ème nation au classement Fifa, sur les 209 pays recensés par l’instance. Le micro Etat, qui tire une partie de sa richesse dans la philatélie et par un artisanat vivace, n’a pas tardé à répondre à l’ogre bavarois et de la plus belle des manières. Ainsi, le responsable de la communication de la Fédération de Saint Marin a écrit une lettre, que Platini (défenseur des petites nations) n’aurait pas renié, pour exprimer son mécontentement.

“Cher Thomas Muller,

Vous avez raison, les matches comme ça un vendredi soir, ça ne sert à rien. Pour vous. Cher Thomas, vous n’avez pas besoin de venir jusqu’à Saint-Marin presque gratuitement un week-end où, sans la Bundesliga, vous auriez pu rester avec votre femme sur le canapé de votre villa de luxe ou qui sait, vous auriez pu prendre part à un événement organisé par vos sponsors en encaissant plusieurs milliers d’euros. Permettez-moi de vous donner 10 bonnes raisons pour lesquelles je pense qu’un match comme Saint Marin-Allemagne est vraiment utile, et si seulement vous pouviez y penser et me faire faire un retour.

1. Cela a servi à montrer que même face à des équipes aussi faibles que la nôtre, vous ne pouvez pas mettre un but.

2. Cela a servi à démontrer à vos managers (et même à Beckenbauer et à Rummenigge) que le football ne leur appartient pas mais appartient à ceux qui l’aiment, parmi lesquels nous, que cela vous plaise ou non.

3. Cela a servi à rappeler aux centaines de journalistes à travers l’Europe qu’il y a des types qui suivent leurs rêves, et pas vos règles.

La Star de la sélection est évaluée à 64 dans Fifa 17, ça te situe le niveau...
La Star de la sélection est évaluée à 64 dans Fifa 17, ça te situe le niveau…

4. Cela a servi à confirmer que vous les Allemands, vous ne changerez jamais, alors que l’histoire vous a appris qu’agresser les autres n’était pas toujours garantie de victoire.

5. Cela a servi à montrer aux 200 mecs qui jouent à ce jeu à Saint Marin pourquoi cela valait le coup d’écouter leurs entraîneurs qui leur demandent de travailler le plus possible. Qui sait, peut-être qu’un jour tous ces sacrifices ne seront pas récompensés avec un match contre les champions du monde.

6. Cela a servi à votre fédération (et aussi à la nôtre) de collecter de l’argent pour des droits d’image avec lesquels, en plus de vous payer pour votre labeur, ils peuvent construire des lieux pour les enfants de votre propre pays, des écoles et faire des stades de football mieux sécurisés… Notre fédération, je vais vous dire un secret, est en train de construire un nouveau terrain de football dans un village isolé appelé Acquaviva. Vous pouvez le construire en six mois avec votre salaire, nous le ferons avec les droits des 90 minutes de match. Pas mal n’est-ce pas ?

7. Cela a servi à un pays aussi grand que votre terrain à Munich de faire parler de lui dans les journaux, pour un match de football, c’est toujours une bonne raison.

8. Cela a servi à votre ami Gnabry de débuter en équipe nationale et de marquer trois buts.

9. Cela a offert à certains habitants de Saint Marin un peu de gaieté et de se rappeler que nous avons une véritable équipe nationale.

10. Cela a servi à me faire comprendre que même si vous portez les plus beaux équipements Adidas, au fond, vous êtes toujours ceux qui mettent des chaussettes blanches sous leurs sandales.”

Une réponse non sans humour qui rappelle que même si le football est un sport qui se joue à 11 contre 11, ce n’est pas toujours l’Allemagne qui gagne à la fin.

Romain POMMIER (Twitter @Focus_Malus)

Crédits photo : Twitter @DFB_Team / San Marino / Thomas Muller Hub

Laisser un commentaire