Football – Ligue 1 : Le digeo (digestif) du dimanche

Il a fait beau ce week-end. Vous n’avez pas pris l’abonnement Bein. La rédaction (enfin moi) est là pour vous faire un rattrapage des « faits » Ligue 1 du week-end. Comme ça plus d’excuse pour ne plus répondre aux questions de Jeannot, lundi à la machine à café! Alors avec ou sans sucre le cappuccino à 50 centimes ?

 

Gignac a vraiment trop bouffé de tacos !

Lyon 1-0 Rennes. Le match opposant le 7ème et le 4ème, était l’occasion pour l’ex et la nouvelle (équipe) de Yoann Gourcuff de s’affronter. D’un côté Lyon, qui a provoqué le déclin du 32ème nouveaux Zidane, de l’autre l’équipe entraînée par « Papa » Gourcuff ayant révélé la pépite et qui l’accueille dans son dernier baroud d’honneur. Bruno, à la dégaine de vendeur de rouge, avait aligné la grosse équipe plus Valbuena. Le lutin a mis du temps pour tourner la page du chantage exercé par son ami Karim Benzema, nouvelle idole de la nation pour payer chaque année ses impôts en France, mais semble enfin retrouver un niveau digne de celui qui fut le libérateur de l’équipe de DD, notre sélectionneur aux dents de lait. Alors que les lyonnais se trouvaient dans une situation difficile car engoncé dans un match qu’ils ne maîtrisaient que peu, et voyaient les Rennais montrer quelques velléités offensive, une fois de plus l’éclaircie fut apportée par mini-moi. Ainsi sur un centre de Ghezzal, joueur qui devrait subir le même sort que Gomis en raison de sa fin de contrat en juin et qui pourra signer n’importe où dans quelques jours, côté droit Valbuena pousse le cuir d’un plat du pied dans les filets du beau gosse Costil (28’). L’ouverture du score aurait dû libérer des Lyonnais timorés, mais comme l’effet Génésio a vécu. Les visiteurs vont prendre le jeu à leur compte et copieusement dominer l’équipe de Jean-Michel Aulas avec au coup de sifflet final des statistiques édifiantes. Un tel tableau aurait fait recommencer le match pour tout fan de Football Manager, puisque l’OL a subi 14 tirs à 5, pour une possession de quasiment 40% à la maison, avec à la clé une victoire 1-0. Le Bielsa français commence enfin à prendre ses marques dans son club de cœur, et Rennes peut espérer pouvoir rester dans le haut du classement avec de telle performance, alors que l’ex de Yoyo continue d’inquiéter…




Effet d’optique? Photoshop? Baches avec des faux spectateurs? Ah non la venue de Monaco, la meilleure attaque d’Europe !

Bordeaux 0-4 Monaco. Plus rien n’arrête l’équipe de l’autre Prince, et après l’affront de la Ligue des Champions, 3-0 à Leverkusen, subit par l’équipe bis de l’ASM, les titulaires voulaient reprendre leur marche en avant. Il ne fallut pas plus de 2 minutes pour permettre aux Jardim Boys d’ouvrir le score sur une incursion conclue par le remplaçant de Sagna en équipe de France, D. Sidibé. Les Bordelais ne voulant pas froisser leurs conseillers fiscaux faisant des affaires sur le Rocher, laissèrent l’opportunité aux Monégasques de diffuser un goût amer d’humiliation à un Matmut-Atlantique ayant fait à regret le plein. Au bout de 4 minutes le match était plié, après 60 et un triplé d’un Tigre ressemblant plutôt à lion grassouillet se contentant des proies chassées par sa meute, notamment les caviars de Valère Germain, le tarif habituel était validé. Le score plutôt commun pour une équipe survolant le championnat, et dont les joueurs font preuve d’une réussite insolente, ce qui est moins commun c’est l’apathie inquiétant d’une défense bordelaise qui ressemblait plutôt à une piquette qu’une grande cuvée. Encore une saison pour rien des Girondins ? Sinon a-t-on des nouvelles de l’Oreille Cassée ?

Toulouse 3-2 Lorient. L’effet José Dieupraz tend de

La légende de Robin des Bois : Un bucheron, un Savoyard ayant pris au riche Danone pour redistribué au pauvre club ETG, et Frère Tuck eu deuxième plan avec sa doudoune et sa coupe au bol !

plus en plus à s’atténuer, de par son discours sectaire poussant ses joueurs à se recroqueviller sur eux-mêmes contre les méchants journalistes ne voulant qu’une chose voir le TFC mourir en Ligue 2 et subir le terrible sort de l’ancien club de José, mais possède toujours un fond de réussite face à des équipes moribondes. Les Toulousains accueillaient hier soir dans un Stadium au public clairsemé mais au brouillard dense, le FC Lorient de Bernard Casoni. L’ancien entraîneur viré par le FC Vidéoton (Hongrie), Valenciennes et Auxerre en Ligue 2 ou encore le Club Africain (Tunisie) entre autres, faisait de se déplacement un match charnière pour la suite du championnat d’un club englué à la dernière place mais dont les derniers matchs laissaient entrevoir un léger mieux surtout d’un point de vu offensif. Et malheureusement, l’attaque digne d’un prétendant à l’Europe ne trouve actuellement pas son pendant défensivement. Une fois de plus les Bretons ont laissé les vannes de leur arrière garde ouvertes. Il n’en fallait pas plus pour ressusciter le « porté disparu » Ola Toivonen. En seulement 60 minutes et un triplé, soit 3 buts de plus que la dernière saison, il annihila par la même occasion toutes ambitions adverses. Malgré la réduction du score de la doublette indigne d’un relégable, les Lorientais confirme que le mal est un peu plus profond qu’un simple problème d’entraîneur, mais surtout d’une gestion sportive laborieuse qui devrait précipiter l’ex(équipe) de Christian Gourcuff dans l’anonymat d’une Ligue 2 qui peut se révélée fatale… Remembre Evian-Thonon-Gaillard pas vrai Monsieur Dupraz ?




Sinon on aurait pu vous parler à nouveau de la victoire du nouvel OM de Garcia mais on l’a déjà fait et plutôt bien, on a pas voulu vous parler de la victoire boueuse de Nancy (2-0) sur Angers qui galère bien plus que la saison dernière, ou du renouveau du Losc sans Bielsa (2-1) face à Montpellier. A souligner le festival de Saint-Maximin avec Bastia (2-0), qui a fait l’amour aux Messins. Nous ne parlerons pas de Saint-Etienne car vraiment tout le monde s’en fout de la énième victoire 1-0 de Galthier.

 

Romain POMMIER (Twitter : @Focus_Malus – La Rubrique “Apéro-Sports”)

Crédits photo : LHC Les Lions – FC Girondins Bordeaux – Toulouse FC officiel 

Laisser un commentaire