Football : Klose the door…

Après 22 ans d’une carrière couronnée de succès, Miroslav Klose, au chômage depuis le mois de juin dernier, raccroche pour se consacrer à son nouveau rôle. Celui d’entraîneur (peut être des attaquants ?) pour la Nationalmannschaft.

 

3m27 les bras levés. Personne n'a donc jamais pu lui prendre le trophée !
3m27 les bras levés. Personne n’a donc jamais pu lui prendre le trophée !

C’est sur une triste note que le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde, 16 buts en 4 participations -bien loin du record en une seule édition de Just Fontaine (13 buts)- met fin à une riche carrière. Sans contrat ni challenge depuis son départ de la Lazio Rome, la grande carcasse de l’attaquant aux 137 sélections sous le maillot allemand, se dirige vers Francfort-sur-le-Main. Le principal lieu de rassemblement de l’équipe aux trois bandes va accueillir le nouvel élève, qui s’y rendra pour apprendre son futur métier d’entraîneur. Sa trousse bien rangée avec des stylos étiquetés à son nom, il déclara ce matin sa joie de débuter sa nouvelle vie : « lire un match, me préparer méticuleusement pour développer des stratégies tactiques, déjà comme joueur ça me passionnait. Je suis très reconnaissant envers Low et Hansi Flick de me donner l’opportunité de mettre cela en pratique ».

Klose, le meilleur buteur de la Mannschaft 

Une des passions méconnue de Mirsolav est l’amour qu’il porte aux footballeurs français. Ainsi après avoir profité des caviars du chanteur Youri Djorkaeff à Kaiserslautern, il alla tirer profit des passes soyeuses du remplaçant de Zidane, Johan Micoud, à Brême. Puis au Bayern, il se trouva à la finition des débordements fougueux du chti Franck (Ribery). Une des plus grandes tristesses de sa carrière fut qu’il ne pu bénéficier de la technique zidanesque de Mourad Meghni à la Lazio. Ce dernier préféra les pétrodollars Qatari à la finition certifiée Deutsche Qualität du gamin d’Opole (Pologne).

Le fameux adage, détruit par l’équipe de France de DD, « le football est un sport qui se pratique à 11 contre 11 mais à la fin c’est l’Allemagne qui gagne » n’aura pas résisté à l’absence de Miroslav puisqu’avec lui ce fut quasiment toujours le cas.



Klose en quelques chiffres :

⇒ Concernant la Coupe du Monde, il a inscrit 5 buts en 2002, 5 en 2006, 4 en 2010, puis 2 en 2014. Il a fait de cette compétition sienne ! Non seulement il souleva une fois le trophée en 2014, mais a fini une fois deuxième et deux fois troisième.

⇒ En 137 sélections, la tour de contrôle a mis 71 buts, ce qui en fait le meilleur buteur de l’histoire de la sélection.

⇒ Il a inscrit la bagatelle de 257 buts en clubs (Kaiserslautern, Werder de Brême, Bayern Munich, Lazio Rome), pour seulement deux petits titres de champion avec le club de Francky (Ribery) en 2008 et 2010.

 

Romain POMMIER (Twitter @Focus_Malus)

Crédit photo : Twitter @DFB_Team / Squawka News

Laisser un commentaire