Interview exclusive – Jain, artiste complète et amoureuse de la scène

Un peu plus d’un an après la sortie de son album « Zanaka », Jain est sur les routes jusqu’au mois de mars. La chanteuse et musicienne passera par l’Olympia et les Etats-Unis. En interview pour alexandreboero.com, elle revient avec sincérité et humilité sur son parcours, jusqu’à cette année 2016, exceptionnelle pour elle.

 

¤ Première partie : les débuts de Jain dans la musique ¤

 

Jain… à quelle occasion vous avez pris ce pseudo ?

C’était quand j’avais 16 ans, j’habitais à Pointe-Noire au Congo (ndlr : capitale économique du pays) et je n’avais pas vraiment envie d’utiliser mon vrai prénom, Jeanne. Et du coup, je m’étais trouvée ce pseudonyme.

Comment l’avez-vous trouvé ?

J’ai regardé sur internet et je suis tombée sur une citation qui m’a beaucoup plu, “‘Ne sois pas déçu si tu perds et ne deviens pas fier si tu gagnes”. J’ai vu que ça venait d’une religion, le jaïnisme. C’est ce qui fait que je porte ce pseudonyme, Jain, aujourd’hui.

“J’ai commencé à chanter et à composer quand j’avais 16 ans”

Vous avez beaucoup voyagé, est-ce que vous avez développé votre amour pour la musique à l’étranger et sur les routes ?

Oui, c’est ça. J’ai débuté par la batterie, à Pau, quand j’avais 7 ans. Ensuite, je suis allée à Dubaï quand j’avais 9 ans où j’ai pris des cours de percussions arabes. J’ai commencé à chanter et à composer quand j’avais 16 ans, à Pointe-Noire. Mais avant ça, je ne faisais que de la percussion et de la batterie, qui était ma formation principale. Ce qui s’est passé, c’est qu’à Pointe-Noire, j’ai posté mes chansons sur MySpace, et l’histoire a commencé.

Et Yodelice vous a repérée…

Quand j’ai mis mes chansons sur Myspace, j’ai été approchée par mon manager. Il m’a présenté Yodelice, qui était assez intéressé par mes chansons. Et c’est là qu’on a commencé à travailler ensemble.



¤ Deuxième partie : un album fédérateur au succès incontestable ¤

 

jain-instagram-jainmusicVotre album, Zanaka, sorti le 6 novembre 2015, est dans le top 50 depuis presque un an… c’est quand même un succès incroyable et rare pour un premier album ?

J’étais très surprise de l’accueil qu’il a reçu. Je suis hyper contente et fière de ce succès.

Cet album a été produit par Yodelice, qui a notamment collaboré sur le dernier album de Johnny… C’est une chance de travailler à ses côtés ?

Il a un énorme studio, et il nous laisse très libre artistiquement. Ce n’est pas un producteur qui cherche à me ramener dans son monde. Il me laisse faire les choses à ma propre manière, tout en me donnant des conseils et en améliorant ce que je fais. On s’entend très bien. C’est vraiment une belle collaboration.

Vos deux titres, Makeba et Come, ont tous les deux été repris à la télé, avec votre accord bien sur, par Sosh et Renault, ça c’est un signe de reconnaissance….

La pub Renault était prévue depuis longtemps, avant-même que l’album fonctionne. Ça aide à se faire connaître et entendre du grand public. J’ai pris ça comme une chance, même si je ne suis pas hyper fan de mettre mes musiques dans des publicités, pour être honnête.

Qu’est-ce qui fait que vous chantez en anglais ?

J’ai commencé à chanter à l’étranger, au Congo. Ensuite je revenais de Dubaï, où on parle anglais pour communiquer. Je ne me suis pas posée la question de chanter en français. Pour moi, c’était normal de chanter en anglais.

J’imagine que vous pensez peut-être déjà à un nouvel album ? Sera-t-il en français ou en anglais ?

Il y aura peut-être un titre en français, mais le reste sera en anglais.

 

¤ Troisième partie : avec la tournée, une année pleinement réussie ¤

 

jain-photo-by-marcmpatrickVous êtes en tournée jusqu’au mois de mars dans toute la France et vous terminerez les 6 et 7 mars prochain à l’Olympia. Avant ça, vous allez passer par l’Olympia le 28 novembre, qui affiche complet. Vous passerez aussi par l’étranger, Zurich, Amsterdam ou encore Bruxelles. Une vraie tournée marathon. Comme vous vivez cette expérience ?

Je me considère comme très chanceuse. Tous les artistes ne peuvent pas partir hors de France. On a une bonne tournée aussi en mars aux Etats-Unis, d’une quinzaine de dates environ, dans différentes villes. C’est une vraie chance. J’ai fait de la musique pour voyager, et j’en suis super heureuse.

Quel est le programme type d’une journée de concert ? Et qu’est-ce que vous faites après le concert ?

Ça dépend. Je n’ai pas de vraies règles ni de petites habitudes. Parfois je vais courir, ou je fais de la musique, ou je fais une petite sieste. Après le concert, si il y a des amis là où je suis, je reste un peu avec. Sinon, je vais me coucher.

Pas de petite superstition alors ?

Pas vraiment non. A part avant de rentrer sur scène, je me mets en robe et à partir de ce moment, je suis à fond dans le truc.

Les NRJ Music Awards ? “J’ai été très surprise […] surtout que je ne suis pas sur leur playlist”

En 2016 vous avez été nommée aux NRJ Music Awards et aux Victoires de la musique, c’est très flatteur j’imagine ?

Ah oui ! J’ai été très surprise. Les Victoires, c’était peu de temps avant que l’album ne sorte. Et les NMA, j’ai été d’autant plus stupéfaite d’être nommée dans trois catégories, surtout que je ne suis pas sur leur playlist. Ce qui est bien avec ce genre d’émissions, c’est qu’on peut vraiment proposer un live qu’on ne fait pas d’habitude sur scène. C’est ce qui a été le plus intéressant.

Vous soignez beaucoup de détails dans vos clips, très atypiques et réussis, vos concerts, notamment votre tenue. C’est votre idée de faire les choses différemment ?

Je suis assez sobre, ce qui ne va pas avec ma musique, qui est très colorée. Moi, je m’habille très souvent en noir et blanc. Je ne veux pas me sentir déguisée, ni aller dans des clichés de chanteuses. Je reste moi-même.

On peut légitimement penser que vos proches sont heureux de votre succès ?

Ils sont très contents, très fiers, ils viennent dès qu’ils peuvent, notamment sur Paris. Ils ont hâte que d’autres chansons sortent.



¤ Jain et les médias ¤

 

jain_presse_0121Est-ce que vous regardez souvent la télé ?

En ce moment, pas trop. Mais de temps en temps oui, le dimanche, pour faire le sieste.

Pour faire la sieste ? Un peu comme une berceuse ?

Oui (rires). J’aime bien les documentaires animaliers, je trouve ça assez parfait.

Vous avez des films ou séries qui vous attirent ?

Je regarde pas mal de séries en tournée, comme The Young Pope (avec Jude Law) ; West World (produite par J.J. Abrams) et Narcos (série sur Pablo Escobar diffusée sur Netflix).

Les émissions comme The Voice ; Danse avec les stars ; Koh Lanta ; Le Meilleur pâtissier, vous regardez ?

Non, je ne regarde pas trop ces émissions.

Si un jour on vous propose de faire partie du casting de Danse avec les stars Jain, vous pourriez accepter ?

Je ne pense pas, non. La télévision, j’y vais quand il y a des live à faire. Sinon, il n’y a pas trop d’intérêt pour moi personnellement à y aller, et pour le public non plus.

 

¤ Pour finir, les 3 questions bonus ¤

 

Si vous deviez me donner un, allez, deux artistes avec qui vous rêveriez de chanter, sur un disque, ou de vous produire sur scène, ce serait qui ?

Kendrick Lamar et Pharrell Williams.

Vous devez tout quitter et partir sur une île Déserte… problème, vous ne pouvez mettre que trois objets, peu importe la taille, dans votre valise. Vous pendriez quoi ?

Je prendrais une guitare… un groupe électrogène (rires) et un téléphone portable.

Bien joué, excellents choix ! Si vous deviez quitter la France… dans quel pays vous voudriez partir ?

Peut-être l’Italie. J’aime beaucoup la nourriture italienne (rires). Sinon j’aime beaucoup les Etats-Unis, New-York plus particulièrement.

Un immense merci Jain pour cette interview, pour votre disponibilité et votre gentillesse. On vous souhaite une merveilleuse fin de tournée et plein de belles choses pour la suite.

Merci, c’est très gentil, à vous aussi !


Jain est en tournée dans toute la France.

Pour tous les renseignements sur la billetterie, rendez-vous sur http://www.jain-music.com/fr/

Interview réalisée par Alexandre BOERO, le 18 novembre 2016.

Merci à Jain et son manager.

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Sony Music / Jain / Instagram @jainmusic

Laisser un commentaire