Karine Ferri : plus qu’une animatrice, un atout pour TF1 (Photos)

À 38 ans, Karine Ferri est en train de s’imposer comme l’un des visages forts de TF1, dont elle co-anime la soirée du 31 décembre.

Non, elle n’est pas un faire-valoir. Depuis son arrivée dans la maison TF1 en 2012, l’ancien mannequin gravit doucement les échelons. Lentement, oui, mais sûrement. Certains reprochent à Karine Ferri d’être cantonnée à un rôle de “seconde”, mais elle est régulièrement classée parmi les animatrices préférées des Français. Elle est surtout suivie par plus d’un million de personnes aujourd’hui sur les réseaux sociaux, cumulées sur Instagram et Facebook. Sans oublier le fait qu’elle apparaît très régulièrement à l’antenne.

À ne pas manquer : La Grande Incruste : quelle audience pour le show de Camille Combal ?

Karine Ferri, l’expérience alliée à la popularité

Depuis les départs de Sandrine Quétier et Laurence Boccolini, TF1 se cherche un visage féminin qui pourrait incarner les nouvelles aspirations de la chaîne. Il y a bien Alessandra Sublet, mais elle n’a jamais su véritablement s’imposer aux yeux de ses patrons. Tatiana Silva, elle, demeure très attachée à la météo. Quid de l’étoile montante Iris Mittenaere ? Certes, ses titres de Miss France et de Miss Univers jouent pour elle, mais elle n’a pas encore véritablement prouvé être capable de tenir un programme. Laissons lui le temps d’apprendre.

© Instagram @karineferri

Karine Ferri, elle, a l’expérience et jouit d’une très belle cote de popularité du public, qui avant même 2012 la connaissait déjà de sa période M6. On n’évoquera pas sa vie privée ici même, ce serait lui manquer de respect, mais à 38 ans, celle qui s’était fait un prénom s’est désormais fait un nom. Née médiatiquement grâce à la télévision (et sa participation dans le Bachelor, le gentleman célibataire sur M6 en 2004), elle a su en exploiter tous les avantages, sans jamais tomber dans le piège de la médiatisation maladive ni des critiques gratuites. Une preuve de patience et d’intelligence, pour cette maman de deux enfants.

À lire aussi : Eurovision 2021 : France 2 laissera le public choisir le représentant français

Elle bouclera l’année 2020 de TF1

Co-animatrice de Nikos Aliagas dans The Voice, présentatrice du Loto, binôme de Camille Combal dans Danse avec les stars, pour ne citer que ces émissions. Karine Ferri parle au grand public. Certes, on pourra toujours dire qu’elle n’anime pas seule une “grande émission”, mais elle en a les capacités. Il ne reste plus qu’à attendre la bonne opportunité. Et elle viendra.

© Facebook @KarineFerriOfficiel 

En attendant, TF1 essaie de tirer profit de la popularité de son animatrice dans certains de ses barnums. Avant de co-animer Danse avec les stars, elle en fut l’une des candidates. Lors de la saison 7 (2016), elle avait atteint la demi-finale du programme. Cet été, c’est dans la saison 2 de Mask Singer que la native de Suresnes a surpris son monde, en jouant le rôle d’une araignée sûre d’elle et aguicheuse. Encore une demi-finale pour Karine Ferri, qui n’avait pas été démasquée.

En cette fin d’année, Karine Ferri reçoit les honneurs de Télé 7 Jours, dont elle fait la Une de l’ultime numéro de 2020. Et comme un symbole, elle animera, pour la quatrième année consécutive, Le Grand Bêtisier du 31, sur TF1, en prime le soir de la Saint-Sylvestre. Et la boucle de 2020 sera bouclée.

Voir toutes les photos de Karine Ferri :

  • Ici, dans Danse avec les stars (© Facebook @KarineFerriOfficiel)

Crédits photos : © Facebook @KarineFerriOfficiel / Instagram @karineferri

Alexandre Boero

Journaliste et Fondateur du site AlexandreBoero.com (2,1 millions de visites depuis octobre 2016) / Journaliste-reporter sur Clubic.com

3 réflexions sur “Karine Ferri : plus qu’une animatrice, un atout pour TF1 (Photos)

Laisser un commentaire