Les Français souffrent de “paralysie musicale” dès 27 ans, pour Deezer

27 ans et 3 mois, c’est l’âge auquel la “paralysie musicale” toucherait les Français, selon une étude relayée par la plate-forme Deezer.




Deezer a voulu en savoir plus sur le profil des fans de musique. Le service de streaming a commandé une étude à l’institut 3GEM Research & Insights réalisée au mois de mai 2018 auprès de 5 000 personnes en France, États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne et Brésil. Et cette dernière a dévoilé des résultats plutôt surprenants sur les habitudes d’écoutes, pointant le syndrome de “paralysie musicale”, dont les amateurs de musique du monde entier semblent souffrir.

Un âge auquel les habitudes se figent  

La “paralysie musicale”, c’est le moment où l’on arrête de découvrir de nouvelles musiques et de nouveaux styles. L’étude rendue publique par Deezer il y a quelques jours nous montre que l’âge moyen auquel nous sommes davantage susceptible d’entrer dans une inertie musicale en France serait de 27 ans et 3 mois. De toutes les personnes interrogées, 65 % déclarent n’écouter que des morceaux qu’elles connaissent déjà, stoppant ainsi le phénomène de découverte d’autres univers musicaux.

Le pic musical, lui, culmine à 26 ans et 4 mois en France. 66 % des participants à l’étude ont reconnu avoir écouté au moins 10 nouvelles chansons par semaine à cet âge-là. A noter qu’il est différent selon le sexe. Il a été mesuré à 27 ans et 3 mois chez les femmes, et à 25 ans et 6 mois chez les hommes. Cela reste relativement jeune…

Pourtant, si le constat paraît critique, 60 % des personnes confessent souhaiter pouvoir élargir leur répertoire musical, et 54 % indiquent vouloir passer plus de temps dans la découverte d’autres musiques. Mais entre le souhait et l’acte, il reste du chemin.





Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo :  © Deezer


Publié le 3 juillet 2018 à 09h05

Alexandre Boero

Journaliste - Expert Média - Spécialiste Sport - Fondateur du site AlexandreBoero.com (1,6 million de visites depuis octobre 2016)

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Partagez
0 Partages