C’est officiel, la Formule 1 restera sur Canal+ les trois prochaines saisons

Le groupe Canal a annoncé jeudi avoir décroché les droits de diffusion de la Formule 1 pour les trois prochaines années, jusqu’en 2020 inclus. 

 

La Formule 1 reste sur Canal+. La chaîne payante a annoncé jeudi dans un communiqué avoir acquis les droits de diffusion en intégralité de la F1 pour les saisons 2018, 2019, et 2020, à l’issue de la consultation organisée par Formula One Management.

Le groupe Canal avait décroché la prestigieuse compétition automobile en 2013 au profit de TF1, qui avait un temps évoqué la possibilité de récupérer les droits en 2018. Mais c’est finalement SFR Sport qui fut le véritable concurrent de Vincent Bolloré sur ce dossier.

Maxime Saada, Directeur Général du Groupe Canal+, s’est félicitée de cette nouvelle : “Le Groupe Canal+ se réjouit d’avoir remporté les droits pour la Formule 1 jusqu’en 2020 et de pouvoir ainsi continuer à proposer à ses abonnés cette formidable compétition en intégralité et en exclusivité. Ce résultat vient récompenser le travail de la rédaction des sports de CANAL+ dirigée par Thierry Cheleman. Celle-ci a su marquer sa différence éditoriale dans la couverture de cet événement majeur, ce qui lui a valu de recevoir le prix du meilleur diffuseur en 2014. Cette attribution prendra par ailleurs tout son sens au sein du groupe Vivendi qui s’efforcera d’étendre le partenariat avec la FOM autour du digital avec Dailymotion, du gaming et de la musique.

Une autre partie très importante se jouent en ce moment-même pour Canal, puisque l’annonce des droits de diffusion des saisons 2019, 2020 et 2021 de la prestigieuse Ligue des Champions devraient être prochainement annoncés. La perte de la compétition européenne majeure de football serait une terrible défaite pour Canal, qui verrait probablement et par voie de conséquence une part importante de ses abonnés fuir vers un concurrent, SFR Sport ou beIN SPORTS, inévitablement. L’UEFA (l’Union des associations européennes de football), qui gère l’attribution de ces droits, va certainement profiter de cette concurrence extrême pour faire monter les enchères. Au-delà du raisonnable, à n’en pas douter.







Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Twitter @F1


Publié le 5 mai 2017 à 08h40

Laisser un commentaire