[Analyse] Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il choisi le JT de Jean-Pierre Pernaut pour s’exprimer ?

Le président de la République, Emmanuel Macron, a choisi le 13 Heures de Jean-Pierre Pernaut pour s’adresser aux Français. Un choix pour le moins étonnant, que nous tentons de justifier.




TF1 a annoncé en fin de semaine dernière avoir décroché une interview exceptionnelle du président de la République, Emmanuel Macron. Celle-ci sera diffusée en direct dans le 13 Heures de Jean-Pierre Pernaut le jeudi 12 avril 2018, et aura lieu depuis une école primaire de l’Orne, située à Berd’huis. Elle devrait durer environ une heure, et sera coupée de quelques sujets, reportages et questions de Français. La démarche n’est clairement pas banale, et mérite de se poser quelques questions, afin de savoir si le chef de l’État peut vraiment en sortir gagnant.

Loin de Paris… en pleine journée… Emmanuel Macron casse tous les codes 

Une interview du président de la République ? Nous étions habitués aux plateaux des journaux télévisés, au faste de l’Élysée, de ses jardins et de ses bureaux. Tout cela sera bientôt de l’histoire ancienne, puisque à l’image de sa campagne présidentielle et de la première année de son quinquennat, Emmanuel Macron innove, tant sur le fond que sur la forme.

Alors que le climat social en France est délétère, plombé par la grève perlée de la SNCF, le blocage des universités, la grève d’Air France, le manque de moyens dans les hôpitaux ; le chef de l’État a pris tout le monde à contre-pied en accordant un entretien exclusif à Jean-Pierre Pernaut dans une classe de CE2 de Berd’huis, petite commune d’à peine 1 097 habitants, située dans le département de l’Orne, en Normandie. Un choix qui n’est clairement pas dû au hasard, puisque la commune est dirigée depuis 2001 par un maire de divers-droite, Brigitte Luypaert.

L’élection présidentielle ne fut pas franchement favorable à Emmanuel Macron dans cette localité. Le candidat d’En marche ! n’avait recueilli que 20,03 % des suffrages dans la commune lors du 1er tour, derrière François Fillon et Marine Le Pen. Au second, il avait devancé la candidate frontiste avec 54,53 % des voix. Mais ces données sont à tempérer avec celle des élections législatives qui suivirent, où la candidate du parti présidentiel -Ophélie Lerouge pour ne pas la nommer- s’était largement imposée au 2nd tour, avec 57,31 % des suffrages. Monsieur Macron ne débarque donc pas totalement sur une terre qui lui est hostile pour aborder les nombreux et épineux dossiers qui inquiètent les citoyens.




Le JT de Jean-Pierre Pernaut, la tribune idéale ?

Au-delà du lieu pas banal donc, la diffusion de l’interview étonne, et surprend. Choisir le journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut, c’est un signe fort envoyé par le président de la République. Le 13 Heures de TF1 est un véritable carton, franchissant très régulièrement la barre des 5 millions de fidèles, et dont la moyenne dépasse les 40 % de parts de marché (sur les 4 ans et plus). Mais traditionnellement, le 13 Heures est moins suivi que le 20 Heures, en nombre de téléspectateurs.

Le JT de Jean-Pierre Pernaut est réputé pour être celui qui s’adresse principalement aux personnes âgées, au monde rural, au terroir et au patrimoine français, en témoigne le concours du plus beau marché de France qui est un succès populaire. Le chef de l’État, connu pour rester enfermé sur lui-même, fait clairement un geste d’ouverture, en choisissant un lieu, une tribune et un horaire spécifiques.

Si l’audace et l’ingéniosité du président Macron sont à saluer, l’idée est-elle si judicieuse que cela ? Peut-être pas nécessairement… car comme beaucoup de démarches entreprises par ce dernier, cette interview pourrait être vue comme un énième coup de com’ jupitérien dénué de toute sincérité, et dont le charme n’opérerait pas forcément.

De notre côté, les bases sont posées et la démarche reste intrigante d’un point de vue médiatique. Maintenant, chacun est à même de se faire sa propre idée.





Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : © Twitter @EmmanuelMacron


Publié le 9 avril 2018 à 08h31

Alexandre Boero

Journaliste et Fondateur du site AlexandreBoero.com (2,1 millions de visites depuis octobre 2016) / Journaliste-reporter sur Clubic.com

Laisser un commentaire