Smic, Gaz, Timbre, Stationnement… ce qui change au 1er janvier 2018

Le 1er janvier 2018 sera synonyme de nouvelles sur le plan économique : certaines seront bonnes, d’autres moins.




C’est une tradition, le premier jour de l’année marque l’entrée en vigueur de nombreuses mesures, décidées plusieurs mois ou plusieurs années auparavant. Et ce 1er janvier 2018 sera très mouvementé pour les contribuables, dont certains seront sérieusement impactés. Voyons ce qui va vous donner le sourire… et ce qui pourrait vous chatouiller un peu l’esprit en cette période de fêtes de fin d’année.

 Le Smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) grimpera de 1,24% (contre 0,93% au 1er janvier 2017). Ce dernier passe donc de 9,76 € heure à 9,88 € heure. Un salarié à 35 heures percevra donc un revenu de 1 498,47 € mensuels. Pour rappel, la réévaluation du Smic est liée à l’évolution de l’inflation et des salaires pour les foyers les plus modestes. Le Gouvernement n’a pas donné de coup de pouce à la revalorisation.

 Vous allez payer plus cher votre gaz. Le tarif réglementé de vente hors taxes d’Engie va grimper de 2,3% par rapport à 2017. La Taxe intérieur de consommation sur le gaz naturel (TIC) va, elle, flamber passant de 5,88 €/MWh à 8,45 €/MWh… ce qui devrait entraîner une augmentation épineuse de 4,7% sur la facture annuelle des consommateurs qui se chauffent au gaz.

 Le plafond de la sécurité sociale est revalorisé de 1,28% par rapport à 2017.

 Si vous souffrez de mal de dos, vous n’allez pas apprécier la lecture… Les médicaments à base de thiocolchicoside sous forme de gélules ou de comprimés ne seront plus remboursés dès le 2 janvier 2018. Parmi eux : Coltramyl, Myoplege, Miorel…

 Désormais, les ventes de produits et prestations d’optique ou d’appareil auditif seront soumises à la remise d’un devis obligatoire au consommateur avant tout achat.

 Ce fut l’un des dossiers chauds de ces derniers mois. Le stationnement ! L’amende était, jusqu’à aujourd’hui, fixée à un tarif unique de 17 € sur tout le territoire. Désormais, les communes sont libres d’établir leur propre tarif. A Paris, il devrait tripler !

 Ça pique ! Les courriers “physiques” vont coûter beaucoup plus cher. Le prix du timbre vert passera de 0,73 € à 0,80 €. Celui du timbre rouge, dit “prioritaire”, s’envole de 0,85 € à 0,95 €. La barre du timbre à un euro sera sans doute franchie en 2019. Les tarifs Colissimo vont, eux, augmenter de 1,5% au 1er janvier.

On le voit donc… peu de bonnes nouvelles. Il faudra encore se serrer la ceinture en 2018 !




Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Pixabay


Publié le 30 décembre 2017 à 19h56

Alexandre Boero

Journaliste - Expert Média - Spécialiste Sport - Fondateur du site AlexandreBoero.com (1,6 million de visites depuis octobre 2016)

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
+1
Partagez