Sports d’hiver – Qu’est ce que le Red Bull Crashed Ice ?

Alors que Marseille accueillait ce week-end une des 4 manches de la coupe du monde Ice Cross Downhill, voici quelques explications sur ce sport spectaculaire.

 

Historique. Cette compétition, qui consiste à descendre une piste glacée en patin à glace, trouve ses origines à Stockholm. La capitale européenne des sports d’hiver lançait en 2001, une course qui fut les prémisses du Red Bull Crashed ice. En quinze ans, le sport a évolué et laisse place à de véritables athlètes aguerris aux joutes urbaines qu’offrent la compétition organisée par la célèbre marque de boisson énergétique.

Comment cela se déroule-t-il ? Quelques jours avant le tableau final, une sélection s’opère entre les 120 patineurs prenants parts à l’épreuve. Ainsi un contre-la-montre individuel va départager les 64 meilleurs chronos, qui auront ensuite la possibilité de briller devant plusieurs dizaines de milliers de personnes. S’en suit alors un véritable combat, lors de la descente d’une piste semée d’embûches que se soit des virages à angle droit, de multiples bosses et tremplins où seulement les deux premiers des quatre concurrents qui s’élanceront, seront conservés.

L’avis d’un concurrent : « Je n’ai pas réussi à figurer parmi les 64 premiers temps, je suis dégoûté, pour une fois que cela avait lieu en France. C’est avant tout un sport de passionné, on ne vit pas vraiment de cela, mais on peut voyager dans le monde et s’éclater. » Ce sport, malgré un organisateur qui dégage un chiffre d’affaires de quasiment 6 milliards d’euros en 2015, repose sur des sportifs amateurs qui sont pour certains croupier, pilote de ligne, policier… Ils partagent tous une passion commune : la glisse. Le frisson est leur carburant leur permettant de créer à travers le monde une ambiance électrique à chacun de leurs passages.

À noter : pour la première fois avait lieu la compétition freestyle, chaque concurrent dévalant la piste chacun leur tour, tout en réalisant des figures acrobatiques, elles-mêmes notées par un jury de spécialistes.





Romain POMMIER (Twitter : @Focus_Malus – La Rubrique “Apéro-Sports”)

Crédits photo : alexandreboero.com © Romain Pommier

Laisser un commentaire