Tennis – L’éternel Roger Federer bat Rafael Nadal et remporte son 18e Grand Chelem

Le magicien Roger Federer a remporté son duel en cinq sets face à Rafael Nadal à l’Open d’Australie dimanche, et remporte son 18ème Grand Chelem.

 

Éternel Roger Federer. Le Suisse a remporté dimanche le dix-huitième titre du Grand Chelem de sa carrière, le premier depuis Wimbledon en 2012, en venant à bout de Rafael Nadal (6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3, en 3h37). Les deux ex-leaders de la hiérarchie mondiale ont livré un duel épique qui a ravi les spectateurs de la Rod Laver Arena.

A 4-3 dans le cinquième set, le huitième jeu déclic

Rapidement breaké dans le cinquième set, Roger Federer a su réagir et revenir à la hauteur de l’Espagnol. Mené 0-40 dans le huitième jeu, Rafael Nadal recolle à 40-40. Puis arrive un point stratosphérique. 26 coups échangés, le plus long rallye du match, et Federer s’offre une balle de break. Une quatrième dans ce jeu. Mais c’est sans compter sur l’Espagnol, impérial sur sa première balle, qui s’offre un peu de répit. Roger remet la pression, frappe ses balles avec force et s’offre une cinquième balle de break, la bonne cette fois ! Le Suisse prend le service de Rafa (5-3).

A ce moment-là, le Maestro sert pour le titre. Mené 15-40 sur son service, Federer enchaîne un ace et un point gagnant en prenant à contre-pied son adversaire pour revenir à 40-40. Challenge sur deuxième balle, puis une balle qui s’envole. De nouveau égalité. Encore un ace. Et deuxième balle de match pour le Suisse. La tension est extrême, le public en délire. Roger Federer ne semble pas vouloir attendre et sert rapidement. Cette fois, il la convertit, et enlève le premier Grand Chelem de la saison, le 18ème de sa carrière. “C’est un moment magnifique de ma carrière” a-t-il déclaré peu après avoir reçu son trophée. Le Bâlois décroche ce titre qu’il attendait tant. Heureux et en larmes, le Maître est de retour. On ne peut que le remercier.

Roger Federer remporte son 5ème titre à Melbourne, après ceux glanés en 2004, 2006, 2007, et 2010. Il continue ainsi de marquer un peu plus de son empreinte l’histoire du tennis mondial.




Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : Twitter @AustralianOpen


Publié le 29 janvier 2017 à 14h45

Laisser un commentaire