Twitter : Le passage à 280 caractères, était-ce une évidence ?

Le réseau social Twitter offre désormais la possibilité aux internautes de “tweeter” en 280 caractères, au lieu de 140 autrefois. Et cela amuse les internautes. Morceaux choisis.  




11 ans après sa création, le réseau social Twitter a entrepris un virage important dans sa stratégie de développement. Cela semble désormais effectif pour tout le monde ou presque : la limite de caractères pour un tweet est passée de 140 à 280. Le double, rien que ça ! Si la firme américaine a fait des heureux, cette décision résulte surtout de sa mauvaise santé financière.

Si le nombre d’utilisateurs est en constante hausse (330 millions d’utilisateurs à la fin du 3e trimestre 2017, contre 319 millions fin 2016), Twitter a vu son chiffre d’affaires baisser sur un an (-8%), à 548 millions de dollars au 1er trimestre 2017. Sur le précédent trimestre, le réseau social n’a perdu “que” 21 millions de dollars, contre 116 au second trimestre 2017.

La solution de la revalorisation à la hausse du nombre limite de caractères s’est donc imposée comme une évidence pour Jack Dorsey, président de Twitter. L’entrepreneur américain espère sans doute récupérer des utilisateurs du réseau social Facebook, qui comptait juste six fois plus d’aficionados (1,936 milliard) au 1er trimestre 2017, et qui réalisait 3,1 milliards de dollars de bénéfice (8 millions de dollars de CA) au 1er trimestre 2017.

L’arrivée généralisée des 280 caractères a largement fait réagir cette semaine sur le réseau social Twitter.

De la destination touristique la plus prisée d’Europe, à un célèbre club de football français, en passant par une célèbre enseigne de jardinage, chacun y est allé de son petit tweet. Enfin “petit”…









Pour Rose-Hélène, rien à faire, il n’y a qu’un seul 280 qui compte :

Ophélie, elle, souffre déjà bien assez, et on lui envoie tout notre soutien :

ID Kun et Vevecat, eux, perçoivent ce changement avec philosophie. Beaucoup d’internautes sont d’accord pour dire que Twitter a perdu ce qui faisait son charme :

Ména regrette enfin l’absence d’un bouton “modifier” pourtant demandé par un grand nombre d’utilisateurs. Le prochain chantier de Twitter ? Les paris sont ouverts !





Alexandre BOERO

(Twitter @AlexBoeroOff – Facebook @alexandreboerocom)

Crédit photo : © Universal Pictures International France


Publié le 9 novembre 2017 à 08h18

Laisser un commentaire